Julie Couillard: C’est bien ce que je disais!

Dans un billet, que j’ai publié à l’époque où ce que l’on a appelé « l’affaire Julie Couillard » battait son plein, je prétendais que « la Mata Hari du 450 » s’embarquait dans une aventure, qui allait la mener de magazine en magazine, et pas nécessairement en allant vers les plus prestigieux.  Mais là, c’est le bout du comble; imaginez-vous donc qu’elle se serait acoquinée avec le chroniqueur mondain Michel Girouard (mais il est rendu à quel âge, celui-là?), et qu’elle va mettre sa superbe robe au décolleté plongeant… aux enchères!

C’est ce que rapporte un petit article publié sur le site web de LCN.  En effet, celui qui oeuvre toujours au magazine à potins Allo-Vedettes déclarait que lui, et madame Couillard, pourraient collaborer, dans l’avenir, à divers projets.  Une première collaboration, entre les deux personnes, aura vraisemblablement lieu au printemps de 2009, alors que la fameuse robe, qu’elle portait lors de l’assermentation de son copain de l’époque, le député Maxime Bernier, à titre de ministre, sera vendue aux enchères, lors d’une présentation de mode.  Les profits de la vente, qui devrait atteindre 25,000$, selon le souhait exprimé par monsieur Girouard, seraient versés en aide à ceux qui souffrent d’épilepsie.  Julie Couillard, dans sa jeunesse, a elle-même souffert de cette maladie, toujours selon la dépêche de LCN.

Pour ma part, je recommande fortement à monsieur Girouard de ne pas oublier de documents importants chez madame Couillard; qui sait, elle a peut-être encore un micro caché sous son lit?  Quoique je doute fort que la « collaboration » entre les deux personnages ne passe par cette pièce de la maison.

Publicités

2 réactions sur “Julie Couillard: C’est bien ce que je disais!

  1. Enfin quelqu’un qui fait quelque chose pour les épileptiques !Je me demande bien se que vous avez contre ca?!Radio-Canada a déjà passé de rares pub pour l’épilepsie vers les 1:30 am je suis peut-être la seul à les avoir vu.Je vais avoir 33ans le 16 mai et je suis épileptique depuis l’age de mes 8 ans.On m’a déjà congédié en me disant que j’étais un monstre et que j’allais faire fuir la clientèle ,on m’a aussi interdit l’accès à vie au magasin.Je ne vendais pas des assurances je replacais les objets sur les tablettes dans un magasin à 1$.j’aimerais bien savoir en quoi ca vous dérange que Mme Couillard nous aide à ramasser des fonds.Je vous ferai remarquer que les portes paroles ne se bousculent pas aux portes à se demander pourquoi. Stéphanie (épileptique)

    J'aime

  2. Ma chère Stéphanie, je voudrais préciser que je suis tout à fait d’accord avec le fait que Julie Couillard fasse une action généreuse, afin de recueillir des fonds, pour venir en aide aux épileptiques. Si selon vous, le texte de ce billet laisse croire le contraire, je vous demande sincèrement de bien vouloir m’en excuser.

    Dans ce court billet, mon sarcasme vise surtout le fait que Julie Couillard, à l’époque, faisait beaucoup parler d’elle dans les magazines, alors qu’elle mentionnait, entre autres dans les diverses entrevues télévisées qu’elle a donnée, à l’époque de ce que l’on pourrait appeler « l’affaire Maxime Bernier », que son but n’était pas d’obtenir « de l’exposure médiatique », alors que nous savons maintenant que dans les faits, c’était tout le contraire. De plus, le fait de s’associer avec Michel Girouard, que je qualifierais de « has been » du jet-set montréalais, démontrait, à mes yeux, que la cote de popularité de madame Couillard était plutôt à la baisse.

    Ce sont ces points particuliers, que je visais, bien entendu de façon sarcastique, et non pas le fait qu’elle fasse un geste au profit des personnes atteintes d’épilepsie. Au contraire, compte tenu du peu d’intérêt que nos gouvernements placent dans la recherche médicale, toute oeuvre de bienfaisance, au profit de la recherche, et de l’amélioration des soins, pour une maladie donnée, quelle qu’elle soit, est grandement appréciée.

    C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je m’entraîne, présentement, afin de participer au Week-end pour vaincre le cancer du sein, les 22 et 23 août prochain. Il s’agit d’une marche de 60 kilomètres, sur deux jours, qui se tiendra dans les rues de Montréal. Les profits de cet événement, qui en est à sa cinquième édition, sont versés à l’Hôpital général juif, de Montréal, qui abrite le Centre du cancer Segal, qui se consacre à la recherche, et à l’amélioration des soins, pour les femmes atteintes du cancer du sein. Si vous le pouvez, je vous invite fortement à faire un don, en suivant ce lien, qui vous mènera vers ma page personnelle, sur le site du Week-end. Tout don de 10$ ou plus vous donnera droit à un reçu, pour fins d’impôts.

    En terminant, Stéphanie, j’exprime le souhait que la recherche, dans le domaine de l’épilepsie, vous permettra, à défaut de vaincre totalement cette maladie, d’améliorer grandement votre qualité de vie. Parce que tout être humain a droit à la meilleure qualité de vie possible.

    Sincèrement,

    Richard3.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.