Un peu de répit pour Saint-Lin

Nous avons appris qu’un pont, sur la route 335/337, à Saint-Lin–Laurentides, le seul pont du village, en fait, a dû être démoli d’urgence puisque le seul fait de permettre une circulation limitée pendant sa reconstruction était trop demander à cette structure mal entretenue au fil des ans. Aussi, depuis quelques semaines, les gens de la petite municipalité de 13,000 habitants devaient se contenter de traverser la rivière de l’Achigan à pied sur une passerelle flottante plutôt geingolante, à défaut de se taper un détour de plusieurs kilomètres, soit jusqu’à la route 125 vers l’est, ou vers Sainte-Sophie vers l’ouest, pour traverser des ponts de solidité somme toute douteuse, puisque le détour officiel passe par les autoroutes 25 et 640! Mais maintenant, les gens de Saint-Lin–Laurentides peuvent respirer plus d’aise, puisqu’ils peuvent maintenant compter sur un pont temporaire.

Le pont temporaire de Saint-Lin–Laurentides

Installé à environ 2 kilomètres à l’ouest du pont actuellement en reconstruction, il ne comporte aucune limitation de poids, et affiche une limite de vitesse de 50 km/h, ce qui est compréhensible compte tenu que le chemin construit spécialement pour ce pont ne mesure que quelques dizaines de mètres. Malgré son tablier de bois, il semble suffisamment solide pour que la municipalité puisse bien vouloir le laisser en place une fois la reconstruction du pont du village terminée. Voilà enfin un soulagement pour la population de Saint-Lin–Laurentides, ainsi que pour les passants des routes 335 et 337. Reste plus qu’à savoir quand le pont du village sera complété une fois pour toutes.

Publicités