Nous roulerons sur l’autoroute 50. Un jour.

Après plus de 40 ans de discussions, de tergiversations, de négociations,… alouette!

Voici des images du chantier de l’autoroute 50, promise par le PQ pour… 2007! Cette section, s’étendant entre le chemin Scotch, à Grenville-sur-la-Rouge, et la route 148, aux limites de Brownsburg-Chatham et de Lachute, devrait être ouverte à la circulation, en principe, à l’automne de 2008.

Chemin Scotch

Voici le chemin Scotch, à Grenville-sur-la-Rouge, en direction nord. Cette route doit être totalement reconstruite puisque compte tenu qu’il s’agit en fait d’une petite route de campagne, elle n’aurait jamais pu supporter la circulation en provenance de l’A-50. Vous avez tout compris; le chemin Scotch servira de raccord temporaire entre la route 148, la route 344 et l’A-50, d’ici à ce que la suite de celle-ci, vers l’ouest, soit ouverte à la circulation.

Viaduc Ch. Scotch

Le viaduc surplombant le chemin Scotch, sur lequel passera l’A-50.

1er ponceau, ch. Scotch

L’échangeur du chemin Scotch semble plus compliqué pour les cours d’eau que pour les voies de circulation automobile. Voici un premier ponceau, sur la bretelle d’entrée de l’A-50 ouest, à l’angle du chemin Scotch,…

2e ponceau, ch. Scotch

…puis un deuxième, tout juste à sa gauche, passant celui-là sous le chemin Scotch lui-même.

Int. A-50 Ouest/ch. Scotch

L’intersection du chemin Scotch et de la bretelle d’entrée/sortie de l’A-50 ouest, toujours à Grenville-sur-la-Rouge.

A-50 Ouest/mtée Hall

Vue de l’A-50, en direction ouest, depuis le viaduc de la montée Hall, à Brownsburg-Chatham. Un employé du chantier s’approche, au volant de sa camionnette,…

A-50 Est/Mtée Hall

…et vient à la rencontre de quelques quadistes. Vue de l’A-50, en direction est, cette fois.

A-50 Ouest/Mtée Rochon

Cette fois, une vue de l’A-50 vers l’ouest, depuis le viaduc de la montée Rochon, à Brownsburg-Chatham,…

A-50 Est/Mtée Rochon

Vers l’est, toujours depuis la montée Rochon, l’A-50 semble droite comme une flèche.

Voyons maintenant des images de l’échangeur de l’A-50, au niveau de la montée La Branche, qui relie le périmètre urbain de Brownsburg-Chatham, soit l’ancien village de Brownsburg, à la route 148.

Sortie A-50/Mtée La Branche

D’abord la bretelle de sortie de l’A-50 est,…

Entrée A-50 Ouest/Mtée La Branche

…et juste en face, l’entrée vers l’A-50 est,…

Sortie A-50 Ouest/Mtée La Branche

…puis de l’autre côté du viaduc, la sortie de l’A-50 ouest,…

Entrée A-50 Ouest/Mtée La Branche

…l’entrée vers l’A-50 ouest,…

Viaduc A-50/Mtée La Branche

…et finalement, le viaduc sur lequel l’A-50 passera au-dessus de la montée La Branche.

A-50 Ouest/R-148

Cette fois, l’A-50 en direction ouest, vue du viaduc de la route 148, à quelques mètres de la ville de Lachute,…

A-50 Est/R-148

…et vue en direction est, là où elle se termine actuellement, à l’échangeur avec la route 148.

Comme on peut le voir, ça avance. Lentement, soit, mais ça avance. On peut espérer, dans l’état actuel des choses, rouler dessus quelque part entre l’automne de 2008 et celui de 2009. À moins que des élections viennent tout chambouler. On a déjà vu des chantiers abandonnés, et jamais relancés. Que ce soit celui de l’autoroute 6, à La Prairie, où l’on voit toujours les intersections de l’échangeur sur le boulevard Taschereau, et à Farnham, là où l’emprise, et son terrassement, sont devenus une piste cyclable, ou encore celui de l’autoroute… 50, entre Joliette et Saint-Esprit, où les monticules de terre sont toujours en attente de la suite des choses. D’ailleurs, l’échangeur entre l’A-31 et l’actuelle route 158, à Joliette, a des airs qui n’ont rien à envier à l’échangeur A-20/A-30, près de Sainte-Julie, pour ne nommer que celui-ci. Dans ce dossier, la plus grande merde du MTQ est que celui-ci avait acheté les terrains pour compléter ce tronçon de l’A-50, mais les a revendus!

Euhhh, pardon? Vous n’avez jamais entendu parler de l’autoroute 6? Elle faisait partie de ce que l’on pourrait appeler « les folies de grandeur » du gouvernement québécois des années 1960 et 70, absolument inutile à l’époque, mais que l’on aimerait bien pouvoir utiliser de nos jours. L’autoroute 6 aurait été pour l’A-10 ce qu’est l’A-13 pour l’autoroute 15; une deuxième voie rapide, cette fois vers les Cantons de l’Est. Cette autoroute aurait commencé tout juste au sud de la petite rivière Saint-Jacques, aux limites de Brossard et de La Prairie, longeant celle-ci jusqu’à l’A-30, croisant celle-ci un peu au sud du Carrefour Dix 30, pour se rendre à Farnham et à Cowansville, en passant par Saint-Jean-sur-Richelieu. Bref, une parallèle à la route 104, comme l’A-10 en est une pour la R-112. Évidemment, tous les environnementalistes diront que c’est une autoroute inutile, mais si elle avait été construite, elle serait très appréciée aujourd’hui.

Bon, cessons de donner à bouffer à tous ces environnementalistes.

Publicités

4 réactions sur “Nous roulerons sur l’autoroute 50. Un jour.

  1. merci pour les photos 🙂

    parlant d’autres « folies de grandeur », ajoutons aussi la A-55 qui à l’origine était supposé de passer par Warwick et Danville au lieu de Drummondville comme c’est le cas aujourd’hui. Seul un bout allant de la transcanadienne à St-Albert existe en tant que A-955. J’aurai bien aimé qu’il l’aurait construit dans le corridor original. Également certains opposant au prolongement de la A-410 qui devait se rendre dans le secteur de Lennoxville suggère plutôt de prendre le transport en commun, franchement les camionneurs qui empruntent les rues Bel-Horizon, Dunant (chemins locaux qui sont à proximité du corridor proposé de la A-410) eux, ne peuvent pas mettre leur cargaison dans les autobus. L’écologie c’est bien beau mais comme dirait un vieux slogan de la SAQ utilisé dans les années 1980 « la modération a bien meilleur goût » 😉

    Et il y aurait de quoi parler des idées qui sont restés dans les classeurs comme la A-65 mieux connu par les gens de Thetford Mines sous le sobriquet de « Autoroute de l’Amiante » qui devait relier Thetford à la A-20…

    J'aime

  2. Au sujet de l’A-65, dans la région de l’Amiante, je crois que le MTQ a fait une grosse concession, au milieu des années 1990, en prenant des sections des routes 263 et 265 pour en faire la route 165, qui relie l’A-20, à la hauteur de la sortie 228, à Saint-Louis-de-Blandford, à la ville de Black Lake, en passant par Princeville, Plessisville et Saint-Ferdinand.

    Quand aux environnementalistes*, qui s’opposent à toute nouvelle construction tout en gueulant contre les nids-de-poule, nous savons très bien qu’eux se foutent carrément de toutes les autres formes de transport que celle qui leur permet de déplacer leur cul. Oups… je veux dire leur personne. Le transport de marchandises, ça leur passe cent pieds par-dessus la tête, ils ne pensent qu’à eux.

    * J’utilise ce terme, mais si ce n’était du risque de poursuite pour diffamation, je les appellerais « environnementeurs ». Mais je ne l’ai pas dit!

    J'aime

  3. Salut Richard,
    Comment avance les travaux sur la 50? Je suis passé par Montebello ce weekend et ils semble avancé rondement.

    Y’a de l’espoir pour un ouverture de nouveau tronson du côté de Grenville et Fasset? Ils semble presque complet, sauf le bitume.!

    Merci!

    J'aime

  4. Je dois avouer que la dernière fois que je suis passé dans le coin, c’était dans le cadre de mon travail (je suis livreur, en camion), alors je n’ai pas vraiment pris le temps d’examiner l’avancement des travaux. Mais cela fait partie des priorités d’aller y faire un tour, et ce dès que j’aurai un peu de temps à moi, ce qui risque d’arriver quelque part autour de la mi-juillet. Je sais que c’est loin, mais bon, j’ai plein de trucs à régler, pour l’instant.

    Il faut simplement ne pas désespérer.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.