La loi de Pauline 1ère sur les tablettes

Il semble que le voeu de Pauline 1ère sur la teneur en français des nouveaux arrivants ne sera pas exaucé. Jean Charest a annoncé que le projet de loi 195 sur l’identité québécoise sera tabletté.

Bizarre que Pauline 1ère ait voulu rassembler les québécois dans le « nous » en exigeant des immigrants de passer un test sur leur capacité à parler et à comprendre le français au moment même où la commission Bouchard-Taylor se promène de ville en ville et prend toute la place dans les médias. Le passage à Trois-Rivières, à quelques minutes de voiture du célèbre symbole qu’est devenu le village d’Hérouxville, de la commission itinérante (quoique les deux co-présidents sont pourtant loins de l’être) a permis aux gens de voir les médias s’agglutiner encore une fois autour du conseiller municipal à l’origine du fameux code de vie local, André Drouin, qui a ainsi pu se donner en spectacle à nouveau. Loin de moi l’idée de mettre ici quelque jugement de valeur que ce soit, à tout le moins pour l’instant. J’ai des opinions bien arrêtées sur le sujet des accommodements raisonnables, et je les émettrai en temps et lieu.

Pendant ce temps, l’autre commission itinérante, celle de la ministre Marguerite Blais, sur les conditions de vie des personnes âgées, se déroule dans la plus totale indifférence. Était-ce un coup de stratégie des libéraux?

Publicités

4 réactions sur “La loi de Pauline 1ère sur les tablettes

  1. Tant mieux si cette loi n’est pas étudiée!
    Il y a du bon dans ce projet, mais il faudrait le travailler un peu. Pour l’instant, cela n’est pas le temps. Pourquoi ne pas attendre les conclusions de Bouchard-Taylor??!

    J'aime

  2. Quelle farce! Je ne peux pas être en total désaccord avec un projet de loi de la sorte mais j’y ajouterais aussi qu’il faudrait interdire également à tout Québécois de souche le droit de voter sur une question référendaire quand celui-ci est analphabète… N’ai-je pas lu que le Québec, société distincte, comptait 50% d’analphabètes? Tant qu’à être logique allons-y jusqu’au bout…mais la logique n’est pas notre fort!!!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.