Première neige: Répétition générale de l’hiver

Mélanie Brisson, du Journal de Montréal, écrit dans un article à paraître aujourd’hui que l’heure de pointe d’hier matin était qualifiée de « bordélique » ou de « machiavélique », selon la station de radio où l’on écoutait les reporters à la circulation.

Je serais porté à dire que c’est tout à fait normal. Parce que c’est la première neige? Peut-être. Parce que plusieurs automobilistes n’avaient pas équipé leur véhicule de bons pneus à neige? Sûrement. Mais j’ajouterais à cela que la très grande majorité des gens n’ont pas la tête dans leur voiture quand ils conduisent. Une voiture se conduit d’abord avec sa tête, davantage qu’avec des pneus d’hiver. La plupart des gens qui se rendent à leur travail pendant l’heure de pointe, ou qui en reviennent, ne sont pas du tout concentrés sur la conduite de leur voiture. Ils pensent à n’importe quoi, sauf à ce qu’ils font. Même que certains FONT autre chose; ils lisent le journal, elles se maquillent, ils déjeunent, ils jasent au téléphone, bref, nommez l’activité, et il y a sûrement quelqu’un qui la fait au volant de sa bagnole. Après, on se demande pourquoi c’est bordélique dès qu’il tombe un demi-centimètre de neige – ou quelques millimètres de pluie!

Commencez par conduire votre voiture, quand vous êtes au volant. Ça va être un bon début.

En passant, on annonce deux autres centimètres pour ce matin. Bonne journée.

Publicités

Une réflexion sur “Première neige: Répétition générale de l’hiver

Les commentaires sont fermés.