A-55, à Saint-Wenceslas: La série noire des super-2 se poursuit

À voir ce reportage de TVA, repris par le site Canoë, il faut croire que la série noire des accidents mortels, sur les super-2, se poursuit de plus belle.

C’est sur l’A-55, cette fois, à la hauteur de Saint-Wenceslas, près du site de pesée des camions, en direction sud, que la mort a frappé.  Une dame de 76 ans, passagère d’une petite Chevrolet Aveo, a perdu la vie, à la suite d’une manoeuvre de dépassement, ratée par la conductrice de la même voiture, une autre dame, âgée de 50 ans, celle-là.  Cette dernière a subi des blessures sérieuses, mais on ne craindrait pas pour sa vie.  Il semble que la conductrice aurait voulu dépasser, dans un endroit où la manoeuvre était permise, mais elle aurait hésité à le faire.  Elle se serait retrouvée dans la voie en sens inverse, et serait d’abord entrée en collision avec une première voiture.  La voiture de la dame serait alors partie en tête-à-queue, et aurait été heurtée, cette fois à l’arrière, par une seconde voiture, qui venait, elle aussi, en sens inverse.

En tout, cet accident a fait pas moins de sept blessés, en plus du décès de la septuagénaire.

La question revient, encore une fois.  Les autoroutes de type super-2 sont-elles sécuritaires?  Voyons les probabilités, dans le cas de cet accident.

L’accident aurait-il pu être évité si l’A-55, à cet endroit, avait été munie d’une bande rugueuse, sur la ligne médiane, comme celle que l’on installe sur l’A-50, entre Grenville-sur-la-Rouge et Mirabel?  Probablement pas, puisque la tentative de dépassement s’est effectuée à un endroit où elle était légale, si l’on en croit les policiers interrogés dans le reportage.

L’accident aurait-il pu être évité si l’A-55, à cet endroit,avait été construite sur deux chaussées séparées?  Définitivement!  La dame aurait pu dépasser en toute sécurité, puisque aucun véhicule n’aurait pu venir en sens inverse, ceux-ci roulant sur l’autre chaussée.

Ce n’est qu’un exemple de plus, qui s’ajoute à tant d’autres, de décès facilement évitables, sur le réseau autoroutier québécois.  Les campagnes de pub de la SAAQ, le bras « promotionnel » du MTQ, disent « Nous sommes tous responsables de notre conduite, sur la route ».  Par contre, le MTQ a tendance à oublier qu’il est responsable de la route, sur laquelle on conduit.  Et si la ministre des transports, Julie Boulet, était interrogée, suite à cet accident, elle répondrait probablement que l’on ne peut pas tout faire en même temps, qu’elle a déjà procédé à des investissements record, ou encore, comme l’a fait son ex-collègue du conseil des ministres, Michel Després, du temps où c’est lui qui régnait, au MTQ, que « quand il est question de sécurité, il n’y a pas de budget qui tienne. »  Vous vous souvenez, en 2006, à Laval, tout près d’un viaduc qui s’était écroulé?

Il serait grandement temps que la ministre des transports démontre, hors de tout doute, et à la face de la population, que « quand il est question de sécurité, il n’y a pas de budget qui tienne », et qu’elle procède à la construction de la deuxième chaussée de toutes les super-2 du Québec.  Il faut que les autoroutes du Québec soient toutes dignes de porter le nom d’autoroute, et le gouvernement se doit d’investir dans ce sens dès maintenant.

Publicités

21 réactions sur “A-55, à Saint-Wenceslas: La série noire des super-2 se poursuit

  1. Salut Richard3,

    Moi j’en suis très d’accord avec toi.J’emprunte fréquemment cette autoroute-là pis c’est jamais facile de dépasser une auto parce qu’il y a tjrs une ou plusieurs autos même des camions qui s’en viennent en sens inverse.Je ne comprends tjrs pas pourquoi certaines autoroutes comme celle-là qui ont des sections en super-2 ne seraient pas toutes construires même s’il y a pas assez de monde, même si ça coute très cher? En plus, depuis l’effondrement du viaduc de la Concorde,ce sont les ponts et viaducs qui sont plus importants dêtre réfectionner que le réseau routier.

    Je serais bien content si la ministre Boulet aurait parlé de cette histoire de super-2.Pis j’en suis bien d’accord qu’il serait grand temps qu’elle procède à la construction d’une deuxième chaussée à toutes les sections d’autoroutes.

    J'aime

  2. @ Sam,

    Je suis à 100% d’accord avec toi (excusez pour ces tas de chiffres) et meme s’ils construisent des autoroutes en Super-2 à ils aurait pas du en construire une. S’ils ne veulent pas investir dans une autoroute avec un terre plein, il y a la solution du muret de béton (comme sur la 55 à Windsor).

    Et l’autre chose chose (comme moi, robert66, gui4, etc. dit déja des milions de fois) ils veulent attendre qu’il ait des morts et qu’un enquete conclue qu’il faudra impérativement la doubler et c’était la meme chose pour la 35.

    @ Richard3,

    La partie des routes va bientot reprendre car j’aurai plus de temps maintenant et pour les photos … ILS SONT PERDUS pcq ils n’était pas bonne et le zomm de mon appareil photo ne valait pas de la merde (un fujifilm à 40 $ acheté chez wal-Mart). Bientot, si ça me le permet, j’irai m’acheter un appareil-photo kodak chez future shop de meilleur qualité (avec un bon zoom).

    J'aime

  3. @ Marcfp85:

    Mon cher Marc, je ne voudrais pas te tordre le fer dans la plaie, mais je me suis fait un cadeau, dernièrement.

    Je me suis procuré, en spécial, un Lumix DMC-FZ8, de Panasonic. C’est un appareil numérique équivalent à un 35 mm, de 7,1 mégapixels, doté d’un zoom optique 12x, qui va même jusqu’à 18x pour des photos de moindre résolution. Il m’est revenu à 370$, environ, avec les taxes, et une carte mémoire de 1 Go, en prime. Les premiers clichés que j’ai pris, avec cet appareil, se retrouvent sur mon dernier billet, qui traite de l’A-25. À titre de comparaison, je peux aller en 18x avec des photos de la qualité de celles qui se retrouvent dans ce billet.

    C’est fou, ce que j’aurais aimé avoir cet appareil, lors de mon escapade de vacances!

    @ Sam:

    Lorsqu’il devient pratiquement impossible d’effectuer un dépassement, sur une super-2, c’est parce qu’elle a atteint sa capacité, et qu’il faut la doubler. En principe, une super-2 doit être construite dans le but d’améliorer la circulation, et non pas de laisser accumuler des files de véhicules, car à ce moment-là, la seule différence entre une super-2, et la route dont elle doit prendre la relève, ne tient plus qu’au nombre d’entrées privées. Cela ne représente pas une si grande différence, en bout de ligne, au niveau de la sécurité; les accidents aux abords des entrées privées sont remplacés par d’autres, résultant de manoeuvres de dépassement ratées.

    Ce qui me déprime, là-dedans, c’est que les fonds que l’on prétend épargner, en construisant en super-2, ne seront jamais suffisants pour construire la seconde chaussée. L’inflation des coûts de construction font que le prix d’un projet double pratiquement aux cinq ans, et qu’aucun placement n’offre un tel rendement. C’est donc dire que tout cela n’est que politique; on attend que plusieurs accidents, sur une route, pousse les candidats à une élection donnée, à faire des promesses, pour le doublement de l’autoroute, comme ce fut le cas auparavant, lors de la construction de celle-ci.

    J’ai déjà dit, dans un autre billet, qu’un grand projet routier, comme un pont, pouvait servir à faire des promesses d’élections pendant 30 à 40 ans. C’est un peu la même chose pour les autoroutes; on en parle pendant 20 ans, on met de 5 à 10 ans pour la construire en super-2, puis on met un autre 5 à 10 ans de nouvelles promesses, et enfin, un dernier 5 ans pour les travaux de la deuxième chaussée.

    Bref, de quoi garantir de l’action, au niveau local, dans les campagnes électorales.

    J'aime

  4. Je suis d’accord avec vous à 100%. Les autoroutes super-2 ça aurai dû jamais exister.
    J’étais au courant de cet accident car je l’ai vu aux nouvelles.

    De plus,j’ai passé récemment cet été sur la nouvelle portion de cette route. L’autoroute 55 est à une voie à contresens comme une route secondaire à partir de l’intersection de dans le secteur St-Grégoire près du pont Laviolette à Bécancour jusqu’aux jonctions des autoroutes 20 et 955 à Ste-Eulalie.

    Dorénavant,il faut terminer ces tronçons routiers de la mort,les supers-2 et transformer ça en véritable autoroute qu’il n’y a pas assez de monde ou pas.

    Aux États-Unis et en Ontario quand ils décident de construire une autoroute,les deux chaussées sont faites incluant les entrées et sorties des échangeurs ainsi que les viaducs au-dessus des tronçons autoroutiers ou le contraire incluant les voies ferrées.

    Donc,pas de passages à niveau sur les tronçons autoroutiers comme on en voit sur l’autoroute 20 à St-Hyacinthe et Joliette sur les routes 131 et 158 près de l’autoroute 31 non plus.

    Le gouvernement et le MTQ doit faire leurs parts. Mais hélas ce n’est pas Mme Julie Boulet qui va faire ça.

    J'aime

  5. C’est un nouveau tronçon autoroutier entre St-Célestin et Ste-Eulalie qui à fait sa toute première victime et il va y en avoir d’autres hélas avant que le gouvernement réagisse pour qu’il fasse la deuxième chaussée.

    J'aime

  6. @ marcfp85

    La 35 serait construite en super-2 ?? Ha j’espère que non. Le fait de construire un super-4 serait bien plus avantageux car il aurait plus de touristes américains qui viendraient au Québec. La marque d’une véritable autoroute fait toute la différence. Un exemple, je suis allé souvent au Saguenay et normalement je vois pas de touristes anglais. Je suis allé cet été il y en avait beaucoup. Le projet du doublement de la 175 attire de la curiosité et les voyages vers le Saguenay seront plus sécuritaires et plus fréquents.

    Philippe

    J'aime

  7. Surtout que la 55 entre le secteur Saint-Grégoire de la Ville de Bécancour et la sortie Saint-Célestin  »l’autoroute » ne possède pas de viaduc pas de sortie rien des intersections à niveau avec : le Boulevard des Acadiens, le Chemin Thibodeau, le Chemin Forest et Saint-Laurent et le Chemin Prince.

    Appelé ça une autoroute pas trop sûr ! Une super-2 c’est une route secondaire avec des sorties (et des fois pas (comme 955, 55, etc…) je peux comprende une intersection sur une autoroute (ex: Boul. François de Laval sur la 440, car il aurait falu bâttir un échangeur dans le fleuve)

    Mais moi personnellement je n’aime vraiment pas une super-2.

    J'aime

  8. @ Robert66:

    J’ai tendance à distinguer deux types de super-2, à savoir celles, justement comme la section de l’A-55 dont tu parles, avec des intersections à niveau, des autres, avec des échangeurs étagés. J’appelle les premières, qui dans les faits sont les plus anciennes, les super-2 de première génération, et les autres, euh… je crois que tu as deviné.

    Quant à l’intersection du boulevard François-de-Laval, sur l’A-440, il y a moyen de faire un échangeur de type « diamond » en élargissant l’empierrement de quelques mètres à peine. Si le MTQ ne le fait pas, c’est qu’il a peur d’un éventuel rapport du BAPE, c’est tout.

    J'aime

  9. Dans le secteur Saint-Grégoire où il y a l’intersection du boulevard des Acadiens et de la 55, j’imagine deux viaducs collés ensemble avec un muret central au milieu avec des lampadaires qui fera passer la 55 au dessus du viaduc puis le boulevard des Acadiens en dessous.Pour l’échangeur, il arriverait très serré s’il serait construit vu que le terrain qui longe l’autoroute en direction sud n’est pas très assez large pour construire une deuxième chaussée en plus d’un Ultramar avec un Subway qui est très près de l’intersection.

    J'aime

  10. @ Philippe,

    Oui elle sera à 4 voie la 35

    @ Richard3,

    Pour la 440 à québec, c’est géographiquement impossible car saviez vous qu’avant que la 440 existait, c’était de l’eau et une plage.

    Les hommes du MTQ à L’époque avait prévu de faire une route qui ressemblerait au Boul. Champlain mais au lieu, ils ont transformé la vieille plage de beauport et ont construit la 440 en mettant un petit tas de terre pour ne pas que ça déborde(la meme chose a été fait au boulevard champlain dans les années 50 entre la cote guilmord et le pont de Québec). Et faire un échangeur sur le boulevard françois de laval serait impossible. Aussi, c’était un échangeur partiel jusqu’en 2001 qu’ils ont mis des feux de circulations avec un détecteurs pour qu’elle tombe rouge s’il y a des voiture qui s’envient du Boulevard.

    2 choix : remettre comme avant, le détruire ou de laisser comme ça. MEILLEUR SOLUTION : la 3eme.

    J'aime

  11. @ Sam:

    C’est bizarre, mais ma vue idéale des lieux est semblable à la tienne, avec le boulevard des Acadiens en surface, mais l’A-55 en tranchée, plutôt que sur des viaducs surélevés.

    En creusant la tranchée, et en y mettant de bons murs de soutènement, il y a toute la place qu’il faut; la rue où se trouvent les commerces deviendrait la voie de service, en quelque sorte. Évidemment, les deux chaussées devront être rapprochés pour permettre d’avoir un espace suffisant, et la construction en tranchée le permettrait; je ne crois pas que la circulation, à cet endroit, ne nécessite plus de deux voies par direction, ce qui ferait en sorte que la tranchée pourrait être étroite, et ainsi, le viaduc du boulevard des Acadiens serait court.

    @ Marcfp85:

    S’il a été possible de construire une autoroute sur une batture, pourquoi serait-il impossible d’y ajouter quelques mètres, pour y ajouter les bretelles nécessaires à la construction d’un « diamond »? N’est-ce pas ce qui a été fait un kilomètre et demi plus à l’est, pour le boulevard des Chutes? Quant aux feux de circulation, il me semble qu’ils étaient là bien avant 2001, non? Je suis allé à un congrès syndical, au début des années 1990 (eh oui, mea culpa, j’ai déjà été syndi-câlisse!), et notre chambre était sur le boulevard Sainte-Anne. Nous passions là soir et matin, et si ma mémoire est bonne, il y avait un feu de circulation, à cette intersection.

    J'aime

  12. Je suis d’accord avec toi Richard3. En enlevant le double des voies sur la 440, ça donnerait plus d’espace pour le viaduc. 4 voies est effectivement suffisant. J’y suis passé cet été, en s’en allant vers l’Île d’Orléan, et j’ai trouvé ce coin assez désert. Ça faisait bisarre. On est loin de la circulation de la 20 par exemple, entre Montréal et Québec, où on survie quand même avec 2 voies dans chaque direction.

    Philippe

    J'aime

  13. @ Richard,

    Mais c’est quand meme GÉOGRAPHIQUEMENT IMPOSSIBLE. Il faudrait démolir l’intersection et de toute manière, elle est inutile.

    Et pour les autres échangeurs de la 440 et meme sur la 40 jusqu’au pont, il y a des étang fait par le MTQ et c’est des restes qui n’ont pas été asséché avec le temps. L,échangeur sur le boulevard des chutes est construit ou un ancien quai Et dans le terre-plein entre les échangeurs des chutes et 40. Il y a de l’eau donc c’était une partie moins profonde du fleuve.

    Bref, pour les feu de circulation, je croyait que c’était ajouté récement car je n,avait remarqué des feux de circulation sur la 440 avant ça.

    J'aime

  14. Et pour philippe,

    Oublie ça de diminuer le nombre de voie sur la 440 car il y a beaucoup de traffic sur la 440 durant les heures de pointes. Et aussi… le MTQ est vraiment bizzard sur ça et la 440 a été mal fait.

    J'aime

  15. Mon cher Marc, l’A-440 fut construite sur ce que l’on appelait, et que l’on appelle toujours, les Battures de Beauport.

    Un coup d’oeil, via le logiciel Google Earth, montre que l’A-440, puis l’A-40 et la route 138, longent les battures – ou passent carrément dessus – depuis la rue d’Estimauville jusqu’aux lignes électriques qui traversent le fleuve, à la hauteur de l’île d’Orléans, à Boischatel. Même qu’entre l’échangeur A-40/A-440 et celui de l’île d’Orléans, l’autoroute fut construite sur une jetée, construite de main d’homme, qui s’avance à même les battures. La globalité de l’ouvrage est protégé de l’érosion, principalement causée par les vagues, par un empierrement.

    À l’époque de sa construction, c’était de bon ton de construire une route qui longeait le fleuve. Il en fut de même pour l’autoroute Bonaventure (A-10), à Montréal. Par contre, vouloir faire pareil, de nos jours, est à oublier; le BAPE ne laissera jamais une telle chose se produire. Les risques de pollution, advenant un accident impliquant un camion transportant des matières dangereuses, comme celui survenu sur l’A-40, le long du lac Saint-Pierre, à la hauteur de Yamachiche, mais surtout la barrière physique qu’une autoroute impose, entre le milieu bâti et le fleuve, ne sera jamais plus tolérée par le BAPE. Une telle opposition, en partie, est à l’origine du rejet, par le BAPE, du projet de réfection de la rue Notre-Dame, à Montréal, que le gouvernement péquiste, en 2000, voulait convertir en une autoroute, et ce malgré le fait qu’on voulait la construire en dépression, d’une part, et d’autre part malgré que le fleuve soit bordé, dans ce secteur, par le Port de Montréal.

    Pour en revenir à l’intersection de l’A-440, et du boulevard François-de-Laval, le seul défi serait, à mes yeux, le fait que le petit cours d’eau, à l’ouest de l’intersection, soit passablement rapproché de celle-ci. Quant à la largeur de l’emprise, elle nécessiterait, tout au plus, un déplacement de la piste cyclable de quelques mètres vers le nord. Évidemment, la construction d’un viaduc, que ce soit sur l’A-440 elle-même, ou sur le boulevard François-de-Laval, demandera soit le renforcement de la capacité portante du terrain, soit un pieutage jusqu’au roc, mais les deux options sont possibles, avec les techniques de construction actuelles.

    Bon, reste que l’on s’éloigne du sujet du billet, non?

    J'aime

  16. Salut Richard3,

    Déjà 3 morts survenus sur la 55 en moins de 2 semaines dans la super-2, dont une à Bécancour faisant 1 mort et 7 blessés dimanche dernier. Mais ça, juste pour dire que même si arriverait beaucoup d’accidents en peu de temps,le MTQ ne fera pas élargir l’autoroute parce qu’il n’y a pas assez d’argent. Comme tu disais dans le blog de MarcFp85 au sujet du bout manquant de la 40,faire des projets, cest une chose. Mais aller de l’avant, c’est une autre paire de manche.

    Si tu vas prendre des photos prochainement sur le bout manquant de la 40, pense-tu prendre des photos aussi sur la 55 juste pour montrer les espaces pour élargir cette artère dans le secteur de Saint-Grégoire à Bécancour?

    J'aime

  17. Mon cher Sam, si je vais prendre des photos, ce ne sera pas dimanche qui vient, car je prends une journée pour moi. Il faut se ressourcer, de temps à autres, et c’est ce que je vais faire, ce dimanche.

    Quant à savoir si le MTQ va aller de l’avant, avec certains projets, nous devons comprendre qu’il faut d’abord reconstruire ce qui tombe à terre, avant d’entreprendre de nouveaux projets (nouveau étant un mot bien relatif, dans cette phrase, surtout quand on sait que lesdits projets auraient dû être réalisés il y a au moins 30 ans). Aujourd’hui encore, la ministre Julie Boulet a dû se défendre, au sujet d’un rapport qui parlait de l’état de décrépitude de l’échangeur Turcot, à Montréal. Celui-ci doit complètement être reconstruit d’ici 2015, d’ailleurs les travaux doivent commencer dès l’an prochain, mais on se demande si l’échangeur actuel va tenir le coup jusque-là. Du côté de la rue Notre-Dame, elle devait être complétée en autoroute afin de servir de solution de rechange lors de la reconstruction de la Métropolitaine, qui devait commencer… en 2005! Nous sommes aux portes de 2009, et rien n’est encore fait, d’un côté comme de l’autre.

    Donc, beaucoup de paroles (des annonces), mais encore très peu d’actes.

    En fait, quand je regarde le topo, en général, et au niveau des transports, en particulier, j’ai une étrange impression. Tu sais, quand tu travailles, avec d’autres personnes, et que tu passes ton temps à te dire que tu vas devoir tout faire toi-même, afin que ça soit fait comme il le faut, et ce pour toutes sortes de raisons. C’est un peu ce que je me dis, quand je regarde la façon dont le Québec est dirigé. Mais sans parti, sans organisation, et surtout sans argent, comment faire?

    J'aime

  18. Le privé Richard, le privé qu’il faudrait pour nos routes pour qu’il soit d’une qualité extraordinaire.

    Et pour le boul. métropolitain, pourquoi ne le font-il pas au sol ou en tunel ? La raison est simple, on n’a pas les moyens je sais mais Le privé… (bref, vous connaissez le refrain).

    Et pour le Boulevard notre-Dame (qui devait supposé etre la 20)qui sera en boulevar urbain en 2014, je me demande si je devrais etre septique et justement je le suis.

    Quand allons-nous faire des routes qui ont de l’allure: dans la semaine des 4 jeudis ou jamais. Attend, je sais leurs plans du MTQ, faire une autoroute en super-2 d’abbord pour que ça ne coute pas chere et la doubler quand il y aura trop de mort sur celle-ci. JE DIS QU’ILS NOUS VOLE ET QUI VEULENT QU’ON MEURT AVANT D’AMÉLIORER DE QUOI. Mieux vaut prévenir que guérrir.

    Bref, comme vous dites ce sont des annonces qui valent de la marde… je les emmerde ces o*t* de fonctionnaire imcompétent qui nous crosse à l’aller-retour.

    Désolé pour ce paragraphe si vulgaire mais c’est la vérité et je voulais etre direct à propos du MTQ car c’était des choses que je gardais depuis longtemps et je ne savais pas quand le dire et ce moment a tombé aujourd’hui.

    J'aime

  19. Et Richard,

    je vais faire des plans pour prouver qu’il y a assez d’espace pour doubler la 55 à St-Wenceslas sur mon blog ce soir ou demain et apres, je fais les faire pour d,autres autoroutes en Super-2.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.