La mort de l’A-720: Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour faire plaisir aux lobbyistes?

Sur le site web Canoë, un article de Jean-Louis Fortin, de l’agence QMI, rapporte qu’à partir de 2018, l’autoroute 720, mieux connue comme étant l’autoroute Ville-Marie, n’existera plus! On profitera des travaux du complexe Turcot pour rénover, et reconfigurer la voie d’accès au centre-ville de Montréal, qui deviendra la route 136.  On retirera le grade d’autoroute à Ville-Marie pour lui accoler un grade de route nationale.

Selon ce que rapporte l’article, une porte-parole du MTQ, Caroline Larose, explique que la différence se situe principalement au niveau de la largeur minimale des voies, qui sont de 3,75 mètres, pour une voie de circulation, et de 3 mètres pour un accotement, sur une autoroute, alors que sur une route nationale, les largeurs minimales sont de 3,5 mètres, pour une voie de circulation, et de 2,5 mètres pour un accotement.  Madame Larose spécifie toutefois que pour assurer la sécurité, en cas de panne, les accotements de la future route 136 seront quand même de 3 mètres, alors que les voies de circulation seront de 3,5 mètres, ce qui créera un effet de ralentissement, comparativement à la situation actuelle, un peu comme sur un chantier de construction.

Pour ma part, je ne suis pas convaincu qu’une différence de 25 centimètres résultera en un ralentissement significatif de la circulation.  Je crois que ce changement servira plutôt à faire avaler la pilule aux opposants du projet du complexe Turcot.  Le fait de ralentir la circulation ne servira qu’à amplifier la durée, et la longueur des bouchons de circulation, le tout dans un secteur qui est déjà le plus achalandé au Québec.  Mais bon; qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour faire plaisir aux lobbyistes?  Car les opposants au projet du complexe Turcot sont aussi, à leur façon, des lobbyistes!

Publicités

2 réflexions sur “La mort de l’A-720: Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour faire plaisir aux lobbyistes?

  1. Ironiquement, il y a déjà une route 136 à Québec à partir des ponts jusqu’au vieux-Québec http://en.wikipedia.org/wiki/Quebec_Route_136 mais seulement mentionné dans les cartes http://www.google.ca/maps?hl=fr&q=&ie=UTF8&om=1&z=13&ll=46.782077,-71.24136&spn=0.069119,0.170631 J’ignore si c’est une « route secrète » un peu comme la A-973 qui est simplement l’Autoroute Laurentienne au sud de l’Autoroute de la capitale (A-40).

    À la place de créer une « nouvelle » route 136, j’aurais simplement ré-alignée la route 138 sur l’autoroute Ville-Marie jusqu’à son terminus est.

    J'aime

  2. Je ne sais pas si le boulevard Champlain, puisque c’est de cette voie qu’il s’agit, est encore officiellement la route 136; elle était identifiée à ce numéro, il y a quelques années, mais maintenant, je ne pourrais le confirmer.

    De toute façon, ce ne serait pas la première fois qu’un numéro désigne deux routes. Depuis longtemps, il y a deux sections distinctes à la route 321; une première relie la route 148, à Papineauville, et le village de Duhamel, alors que l’autre croise la route 117 entre deux villages, soit Lac-Nominingue, au sud, et L’Ascension, au nord. Et on ne parle même pas des deux autoroutes 440, ni des deux 540.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.