Environnement: La guerre mondiale comme nouvel argument

Le site Canoë rapporte qu’un nouveau rapport d’experts, publié par le Conseil sur le changement climatique allemand, prévoit que le changement climatique provoquera une guerre civile mondiale. L’article, signé par Virginie Roy, cite divers experts qui abondent dans ce sens.

C’est évident que le manque d’accès à l’eau potable dans certaines régions du monde risque de provoquer des mouvements de masse de population, et d’éventuellement allumer des conflits. C’est le cas depuis que le monde est monde. Mais encore une fois, et je sens que je me répète sans cesse, ce n’est pas avec des plans d’actions climatiques, si ambitieux soient-ils, que l’on va changer quoi que ce soit, bien au contraire. À voir la façon dont toute l’affaire des changements climatiques est conduite, des guerres prendront naissance avant même que les changements climatiques ne fassent de vrais ravages! Les gens vont découvrir la vérité, un jour ou l’autre, et à ce moment-là, les environnementalistes rejoindront les autres charlatans qui nous ont promis la fin du monde depuis que le monde existe.

Et cette vérité, elle est bien simple. C’est que rien ni personne ne peut empêcher les changements climatiques. Si l’on recule d’environ 1000 ans, les Vikings cultivaient la terre et élevaient du bétail… au Groenland! Aujourd’hui, c’est de la glace mur-à-mur! Il y a plus ou moins 12,000 ans prenait fin une période glaciaire qui a permis à la glace du pôle nord de descendre jusqu’aux environs de New York en été, et à la limite des Carolines en hiver! J’aimerais bien que les environnementalistes m’expliquent par quoi ont été causés les changements climatiques qui ont modifié l’environnement lors de ces deux événements puisqu’il n’y avait pas de voitures, ni d’usines, à ces deux époques.

J’ai de plus en plus tendance à croire que toute cette polémique environnementale est conduite dans le seul but de faire de l’Organisation des nations unies (ONU) un gouvernement totalitaire mondial auquel serait soumis tous les pays de la planète. C’est d’ailleurs le rêve latent de l’ONU depuis sa fondation, en 1945. Cette organisation s’est toujours portée au front lors de diverses crises de panique mondiale, dans le seul but – inavoué publiquement – d’établir une autorité unique, et le réchauffement climatique n’est qu’une cause parmi tant d’autre. À la fin du dernier siècle, grâce entre autres à l’ONU, tous les pays du monde avait la tremblotte devant l’éventualité du fameux « Bogue de l’an 2000 », alors que dans les faits, il ne s’est rien passé de majeur. En 1976, l’ONU, encore une fois appuyée par des scientifiques de renom, mettait le monde en panique à nouveau, cette fois avec le refroidissement de la planète!

À mes yeux, le mieux que l’Organisation des nations unies puisse faire, c’est de cesser de jouer avec le thermostat de la tolérance des gens.

Publicités

4 réactions sur “Environnement: La guerre mondiale comme nouvel argument

  1. Salut Richard.

    Je suis venu te saluer sur ton site et te remercier pour les commentaires que tu as laissés sur le mien.

    Cela m’a demandé plusieurs efforts pour bien y répondre.

    Au plaisir,

    Raymond.

    J'aime

  2. Je me réjouis de lire vos propos Mr. Dupuis. Je crois également que la tendance à tout dramatiser est franchement ennuyante et démontre une peur d’avoir peur. Je me suis fais rabroué plusieurs fois pour avoir dis que je doutais que l’homme était le seul responsable et l’acteur le plus important des changements climatiques. Chaque fois, je me suis fais dire que : »Oui, il y a eut des changements climatiques mais jamais aussi rapide qu’aujourd’hui ». Comme si au cours du XXe siècle, tout était la cause des méchants capitalistes. Je suis aussi exaspéré d’entendre les verts et autres Mr. et Mme. tout le monde gober béatement tous les prêches de nos membres du clergé vert… Quand je vois Laure Waridel blâmer Wall-Mart de vendre du café équitable, je me dis que mme. Waridell et nos verts aiment à avoir le monopole de la vertue… Plutôt ironique non, eux qui fustige le monopole des entreprises capitalistes…

    Si vraiment tout est la cause des usines polluantes, alors pourquoi donc est-ce que la planète Mars se réchauffe rapidement? Pourquoi ses pôles glacés fondent? J’ignorais que les sondes viking et pathfinder étaient si polluantes…

    J'aime

  3. Loin d’être le seul responsable des changements climatiques, je crois que l’homme y est pour vraiment pas grand chose. Comme vous le dites, mon cher Patrice, la planète Mars aussi, se réchauffe rapidement. Évidemment, si l’on va dire cela à nos chers environnementalistes, ils nous répondront qu’il s’agit d’une simple coïncidence. Les scientifiques qui croient à la thèse de l’activité solaire sont littéralement muselés par les tenants de la thèse du CO2, évidemment soutenus par l’ONU. Celle-ci, en particulier le GEIC, soutient qu’il faut se fier au consensus des scientifiques tenants de la thèse du CO2. Jamais un environnementaliste n’a pu me dire depuis quand les scientifiques font des consensus. Normalement, ils font des recherches, et laissent les consensus aux négociateurs.

    Je garde une certaine politesse envers les environnementalistes, quand même. Car si ce n’était du risque d’éventuelles poursuites, je les appellerais les « environnementeurs ». Mais bon, je ne le fais pas, et ne le ferai pas non plus. Par contre, avec leurs manies de sortir constamment les cartes de la peur et de la culpabilité, ils commencent à me les hacher menu, comme dirait un de mes amis français.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.