Route 158: Quoi de nouveau?

Il y a près d’un an, je vous montrais quelques photos, prises sur certaines routes et rues de la région de Lanaudière, dont, entre autres, une photo de l’intersection des routes 158 et 347, à Sainte-Geneviève-de-Berthier, où des travaux d’amélioration de l’intersection devaient commencer sous peu.  À tout le moins, au moment de prendre la photo, l’an passé.  Alors jetons un oeil, question de voir s’il y a du nouveau.

015af

Revoici donc cette fameuse intersection des routes 158 et 347.  Comme on peut le constater, les travaux viennent de commencer.  Avec les commerces, sis en face de l’intersection, devenus pratiquement inopérants, il aurait été possible de créer un carrefour giratoire, à cet endroit, question de faire ralentir la circulation, mais ce sera pour une prochaine fois.  On se contentera de faire des voies de virage, et d’installer des feux de circulation.

016af

Cette autre intersection, toujours à Sainte-Geneviève-de-Berthier, et située à environ 2 kilomètres de celle que l’on vient de voir, est particulièrement dangereuse, et devait subir des modifications, elle aussi, l’an dernier.  Mais ici, rien n’a encore bougé.  Il s’agit de la jonction de la route 345, en direction de Sainte-Élisabeth, et de Saint-Félix-de-Valois.

021af

Il survient encore beaucoup d’accidents, à cet endroit, et ce malgré l’installation de feux de circulation, et un certain réaménagement des voies.  Les gens de Saint-Thomas-de-Joliette reconnaîtront ici l’intersection du rang Saint-Charles, et de la route 158.  Un lecteur du Blogue de Richard3, Alex, me rapportait que l’intersection de la rue Joly, située dans une courbe de la route 158, à quelques 600 mètres à l’est de celle-ci, est aussi plutôt dangereuse; il a lui-même eu un accident, au coin de la rue Joly, et fut témoin de plusieurs autres.

024af

Maintenant, nous allons nous attarder sur une autre intersection, soit celle de la nouvelle rue Samuel-Racine, à Joliette.  On constate que l’asphalte a été complétée, sur Samuel-Racine, et qu’une partie de la rue, au loin, a été bloquée à l’aide de blocs de béton.  Par contre, si l’on regarde l’intersection d’un angle différent,…

027af

…on voit que le marquage de la chaussée, sur la route 158, se fout un peu de la position de la rue Samuel-Racine.  C’est qu’il y avait, anciennement, un petit chemin de traverse, entre la route 158, et l’ancien chemin des Prairies, situé à quelques dizaines de mètres au nord-est de la route 158.  De plus près, on peut voir…

030af

…que la ligne de rive s’arrête au bon endroit, vis-à-vis la nouvelle rue, mais que la ligne centrale, ainsi que celle de la voie de virage à gauche, pour l’intersection de la route 131, plus au nord-ouest, n’ont pas été modifiées, en fonction de la rue Samuel-Racine.

Bref, il reste beaucoup de choses à faire afin de rendre la route 158, entre Berthierville et Joliette, plus sécuritaire.  Elle porte beaucoup de circulation, pour une petite route régionale, et les dépassements deviennent de plus en plus compliqués.  Mais compte tenu que le MTQ a trop de rattrapage à faire, sur le réseau supérieur, la 158, comme plusieurs routes régionales, devra attendre.

Advertisements

7 réflexions sur “Route 158: Quoi de nouveau?

  1. Pour le feu de circulation à St-Thomas, le style des signaux lumineux suspendus à des fils sont une denrée assez rare au Québec.

    Parlant de carrefour giratoire, juste à espérer que celui planifié pour l’intersection des routes 108-143 et 147 ne sera pas saturé trop vite. http://www.bape.gouv.qc.ca/sections/mandats/Routes_Waterville/

    En terminant Marcfp85 a de nouvelles photos de la route 175 au parc des Laurentides http://marcfp85.wordpress.com/2009/07/23/rt-175-du-km-90-jusquau-camp-devin/
    http://marcfp85.wordpress.com/2009/07/22/rt-175-entre-les-km-87-et-90/
    http://marcfp85.wordpress.com/2009/07/18/a-73rt-175-a-stoneham-et-st-adolphe/

    J'aime

  2. Salut Richard,

    Je me demande pourquoi le MTQ déciderait de doubler la route 158 entre St-Esprit et Berthier ou il y a beaucoup de traffic et les risques d’Accidents sont très élevés.

    Je dis ça plutot à long terme quand le gouvernement aura plus d’argent à investir sur la 158.

    J'aime

  3. Salut Richard3,

    À l’intersection des routes 158/345, il y a des travaux de réaménagement et vont probablement installer un feu de circulation à cet endroit d’après ce que j’ai pu constaté en me promenant aujourd’hui dans le triangle A-40 – A-31 – Rte 158, c’est-à-dire que jme suis rendu à Joliette par la 40 ouest et la 31 nord et revenu par la 158 vers Berthier.

    Il y a une autre intersection de la 158 qui me pique encore la curiosité: celle des bretelles d’entrée et de sortie de l’A-40 Est à Berthier. Cette intersection-là fut modifiée plusieurs fois en près de 10 ans. Je ne m’en rappelle pu quelle année où a été installé le premier feu de circulation, mais tout a commencé par un simple feu de circulation sans priorité pour tourner à gauche soit vers la 40 est , soit vers le resto St-Hubert. Ensuite, il y avait une priorité de tourner sur feu clignotant, après, une priorité sur flèche et finalement, comme actuellement, c’est rendu avec un terre-plein avec voie de gauche et avec feux. Un jour, est-ce que ça va se terminer par un carrefour giratoire? Je crois qu’il y a eu beaucoup d’accidents depuis l’installation d’une lumière il y a quelques années déjà.

    Tu dois avoir remarquer ça ?

    J'aime

  4. Je te dirai, mon cher Sam, que tout le carrefour A-40/QC-158 a été très mal conçu.

    D’abord, les bretelles d’entrée et de sortie comportent des courbes très accentuées, qui obligent à freiner assez fortement, quand on quitte l’autoroute. Or, avant l’arrivée du McDonald’s, il y a un peu plus de 20 ans, il n’y avait rien, à cet endroit; c’eût été le moment idéal pour planifier un échangeur avec collecteurs, un peu comme celui de la sortie 38 (chemin des Anglais, chemin Gascon), à Mascouche, le long de l’A-640. On aurait pu même y intégrer un pont, pour relier le rang Bayonne Nord, juste de l’autre côté de la rivière. Mais il est évident que c’est trop tard, désormais.

    La dernière modification, à l’intersection QC-158/A-40 est, consistait à aligner les bretelles avec le petit bout de rue, qui donne accès aux commerces (Brissette Chrysler, IGA Croisetière), juste en-face. Je serais surpris, par contre, que ça se termine en carrefour giratoire; il faudrait piocher du terrain au Pétro-Canada, ce qui approcherait dangereusement les pompes à essence de la route.

    Quant à savoir si le nombre d’accidents est élevé, à cet endroit, je suis bien mal placé pour le constater, puisque j’ai quitté Anjou pour m’installer à Terrebonne. Je ne suis donc pas très au courant de ce genre d’information.

    J'aime

  5. Mesieurs,

    En ce qui concerne l’intersection A-40/Rt-158, qui était je crois la fin de l’autoroute 40 en 1967 et qui était a péage, l’echangeur aurait sûrement été reconfigure plusieurs fois. Ensuite, je voulais savoir s’il y avait des poste de péage lorsqu’on entrait sûr une autoroute a l’époque des péages; cela pourrait sûrement expliquer la configuration de l’echangeur.

    J'aime

  6. Tu vois, Marc, à quel point c’est avantageux que je sois vieux; je me souviens de l’époque des péages, sur les autoroutes du Québec!

    Sur l’A-40, il y avait 3 postes de péage, le premier à l’échangeur A-40/A-640, à Charlemagne, le second à l’échangeur A-40/A-31, à Lavaltrie, dont les bretelles sont toujours sous la même configuration, et le dernier, au niveau de la sortie 141, soit le rang Sainte-Philomène, et c’est l’une des raisons pour laquelle il s’agit d’un demi-échangeur. L’autoroute se terminait à la route 138, soit à la hauteur de l’actuelle sortie 151, vers Saint-Cuthbert.

    Si les intersections des bretelles de l’A-40, surtout en direction est, et de la route 158 furent souvent retravaillées, les bretelles même sont encore très semblables à ce qu’elles étaient en 1967. Le problème, c’est que la sortie 144 est coincée entre deux ponts, soit le viaduc au-dessus de la route 158, et le pont de la rivière Bayonne. Il y a aussi le viaduc qui surplombait l’ancienne desserte de chemin de fer, presque collé à celui de la route 158. On pourrait toujours améliorer les bretelles de sortie et d’entrée, à la faveur de nouveaux viaducs, au-dessus de la route 158, que l’on pourrait construire avec une voie de plus, question de pouvoir faire commencer les bretelles de sortie, direction est, et d’entrée, direction ouest, un peu plus loin. Justement, ces deux viaducs sont franchement dûs pour une reconstruction complète.

    Sur cette image, de Google Earth, j’ai encerclé les trois ponts en question. Et sur celle-ci, j’ai tracé ce qui aurait pu être un fantastique échangeur, qui aurait permis un développement commercial tout à fait intégré, le long de l’autoroute. Mais il est trop tard, pour réaliser un tel échangeur; il faudrait démolir la moitié des commerces déjà établis du côté sud de l’autoroute.

    Bref, l’échangeur A-40/QC-158 est une belle occasion ratée.

    J'aime

  7. Oui,je trouve que cet échangeur devrait être reconfigurer effectivement. Tout d’abord par une toute nouvelle rue,au nord de celle-ci entre le Rang de l’Anse et l’autoroute,et qu’elle partirai du Rang de la rivière Bayonne Nord et y construire un pont qui emjamberai celle-ci et prendrai fin,à la route 158.

    Entre la rivière et la 158,il y aurai la sortie de l’autoroute,pour ceux qui viennent de Trois-Rivières et Québec qui prendrai fin en courbe la sortie 144,vers le nord et terminerai sur cette future rue. Ce serai la même chose pour l’entrée pour accéder à l’autoroute 40 vers Montréal de cette rue.

    Maintenant,du côté sud. Le même type d’échangeur dont la sortie ce terminerai sur la rue Gadoury,pour accéder à la route 158 pour ceux et celles qui arrivent de l’autoroute,en provenance de Montréal.

    Et pour les usagers de la route 158,pour accéder à l’autoroute 40 vers Trois-Rivières et Québec,accéderai à la future bretelle d’entrée par la rue Gadoury,où est le poste de police de la Sûreté du Québec.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.