A-50, été 2009: Et à l’ouest de Grenville, qu’est-ce qui se passe?

Pour ceux qui attendent patiemment l’ouverture de l’A-50, sur toute sa longueur, entre Mirabel et Gatineau, tout ajout, tout avancement, est une victoire sur l’inertie gouvernementale, un acquis sur lequel le MTQ ne pourra plus reculer.  Alors maintenant que l’on approche du premier anniversaire de l’ouverture du tronçon de Lachute à Grenville, plusieurs se demandent ce qui se passe, après.  J’ai tenté d’y jeter un oeil.

099ah

Ici, vous voyez le chemin Scotch, en direction de Grenville, le tout vu depuis le viaduc de l’A-50 qui surplombe le chemin Scotch.

102ah

Tout juste à l’est du viaduc, on s’apprête à faire une couche d’asphalte.  À remarquer le mur, qui longe ce qui deviendra le terre-plein central, lorsque la deuxième chaussée sera construite, bien entendu.

105ah

Il n’a pas l’air si haut, à première vue, ce mur, mais il fait quand même tout près de deux mètres de haut.

108ah

Pour prendre cette photo, je suis monté sur le dessus du mur, ce qui m’a demandé d’être un peu cascadeur, d’abord pour y monter, puis pour y marcher, puisque le dessus est quand même étroit, mais surtout pour m’y tenir en équilibre, malgré le vent latéral.  En passant, à gauche, c’est la bretelle de sortie de l’A-50 ouest, au chemin Scotch.

111ah

Une fois revenu sur le plancher des vaches, voyons de quoi a l’air l’A-50, vers l’ouest, depuis le viaduc du chemin Scotch.  Ça avance bien, on dirait.

114ah

À voir l’équipement, c’est encore la compagnie DJL qui s’occupe de l’asphaltage, par ici, comme ce fut le cas pour le tronçon ouvert l’an dernier.

117ah

Voici maintenant un truc que vous verrez de plus en plus souvent, le long des routes où l’on retrouve la grande faune.  C’est ce qu’on appelle communément un sautoir à chevreuils.  La chevreuil qui se retrouvera entre la clôture et la route sera effrayé par les véhicules qui viennent, longera la clôture perpendiculaire à la route, puis montera le petit talus, et sautera vers la forêt, par l’ouverture, dans la clôture longitudinale.  De l’autre côté, le talus est soutenu par un muret de blocs de béton infranchissable.  Ainsi, une fois qu’il aura sauté le talus, le chevreuil se retrouvera en sécurité, de l’autre côté de la clôture qui longe l’autoroute.  Ce truc ne garantit pas nécessairement qu’il y aura moins de chevreuils sur la route, mais au moins, on tente quelque chose pour leur permettre de s’en sortir.  Ces sautoirs sont répartis à plusieurs endroits, le long de la route.

120ah

Voici le panneau que l’on verra, à 2 kilomètres de la sortie de Grenville, lorsque l’on roulera en direction est, sur l’A-50.

123ah

Une petite crique, à côté d’un autre sautoir à chevreuils.  On voit les blocs de béton, derrière le talus de celui-ci.

126ah

Au bout de la chaussée, l’usine d’asphalte de la firme DJL bloque le passage.  Pour l’instant.  Alors on revient sur nos pas,…

129ah

…pour voir, au loin, l’échangeur de Grenville, et son unique viaduc.  À mesure que l’on s’approche,…

132ah

…la route s’aligne, droite comme une flèche, avec, vers la droite,…

135ah

…la bretelle de sortie, qui mène au chemin Scotch, puis vers les routes 344, et 148.

Si les choses semblent bien avancer, il ne faut toutefois pas s’attendre à une ouverture de tronçon cette année.  Il reste trop de travail à faire, de l’autre côté de l’usine d’asphalte, pour espérer rouler sur cette partie de l’A-50 cette année.  Je vous montrerai cela bientôt.

Advertisements

6 réflexions sur “A-50, été 2009: Et à l’ouest de Grenville, qu’est-ce qui se passe?

  1. sur quebec 511
    http://www.quebec511.gouv.qc.ca/fr/etat_reseau/data/Chantiers/DET_R50No228.htm
    voila ce qui s’écrit:

    Début : 2008-09-22
    Fin : 2010-08-01
    Mise à jour : 2009-08-07 15 h 36
    Localisation : À Grenville-sur-la-Rouge,
    Entre le chemin Scotch et le chemin Falloon
    Identification des travaux : Construction de l’autoroute 50 Entrave : Construction d’un nouveau tronçon de l’autoroute :

    donc inauguration : 1/8/2010
    seulement 2 ans de retard!

    J'aime

  2. Ouais, parfois, ces renseignements sont précis, mais souvent, les dates reflètent la date de finition d’un des nombreux contrats accordés, et c’est plutôt fréquent dans des chantiers complexes comme une autoroute, ou un échangeur urbain. Par exemple, à l’approche du chantier de l’échangeur A-15/A-640, à la hauteur de Sainte-Thérèse/Blainville, le panneau orange qui annonçait un chantier qui allait s’étaler de juin 2007 à octobre 2008, alors que l’ensemble des travaux ne se termineront pas avant 2011. Évidemment, le panneau fut corrigé depuis, mais les rapiéçages n’ont pas tenu, alors les renseignements, c’est n’importe quoi.

    Le tronçon entre le chemin Scotch et le chemin Falloon a demandé un contrat pour la mise en forme et le terrassement, probablement précédé d’un autre pour le déboisement, alors que l’asphaltage, la signalisation de base, les glissières métalliques, etc., font souvent l’objet de contrats séparés. Tout cela pour dire que la date de fin des travaux n’a souvent rien à voir avec la date d’inauguration.

    Mais maintenant, grâce à vous, c’est écrit quelque part. Alors si le MTQ fait des changements, nous le verrons bien.

    J'aime

  3. j’attends toujours que ça ouvre au moment dit et non pas en f() de l’humeur du qcq gnangnan de service ce jour là.

    je préfère ne pas raconter les conneries que le mtq laurentides et le mtq outaouais m’ont raconté concernant la différence entre ce que 511 raconte sur le site et ce qui est réellement sur le terrain!!!!

    comme j,utilise le site 511 tout l’hiver, mais aussi le printemps, l’été et l,automne, il faut que je les ménage 1 peu!!!!

    J'aime

  4. f() pour dire fonction vient de ma formation de mathématicien et peu d’ing l’utilise!

    dans le dépliant de laframboise que je viens de recevoir, le tronçon grenville fassett n’ouvrira pas avant 2011! au lieu du 2010 du site du mtq

    J'aime

  5. Mon cher Franc – mais pas coi, je ne serais pas du tout surpris de ce énième report. Le MTQ nous a habitué à ce genre de choses.

    Par contre, j’aimerais vous faire un petit rappel. Je constate que vous faites beaucoup d’abréviations, dans vos commentaires, tellement que cela peut devenir incompréhensible, pour le lecteur moyen que je suis. J’apprécie beaucoup vos interventions, dans Le blogue, parce qu’elles sont pertinentes, mais encore faudrait-il qu’elles soient lisibles, afin que tout le monde puisse en profiter. Aussi, je vous recommande d’éviter les abréviations, car cela s’apparente beaucoup au SMS, et cela, voyez-vous, je suis allergique.

    Alors s’il vous plaît, prenez le temps de bien écrire vos commentaires, afin que l’on puisse tous les savourer. Merci.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.