Structures à dalle épaisse: On a fini par finir…

Une manchette, sur le site LCN, nous fait savoir que l’inspection des 135 structures à dalle épaisse, non-équipées d’armature anti-cisaillement, est enfin terminée.  Elle devait originalement l’être avant les fêtes, mais bon, ça ira comme ça.  Le verdict, selon la manchette, est le suivant: 4 structures sont femées, 26 sont limitées aux charges légales, alors que 22 autres se sont vues appliquer des restrictions, au niveau des charges.

Mais maintenant que ces ponts et viaducs ont été inspectés, que dire des autres structures, je veux dire, toutes les autres structures.  Celles avec des armatures anti-cisaillement, celles sans dalle épaisse, celles en acier, etc.  À ce que je sache, il n’y a pas que les structures à dalle épaisse qui ont été négligées, mais bien toutes les structures.  Le MTQ entend-il continuer à négliger les autres, jusqu’au moment où l’une d’elles nous tombera sur la tête?

Autre point.  A-t-on inspecté seulement la solidité du tablier, ou bien celle de l’ensemble de l’ouvrage?  Par exemple, un pont peut avoir un tablier qui tient le coup, mais que dire de la résistance de ses parapets?  La famille de Pauline Lalonde, la dame dont le véhicule s’est retrouvé dans le Richelieu, à Chambly, après que son véhicule ait défoncé le parapet du pont Yule, en 2004, pourrait vous en raconter un bout, là-dessus.  L’affaire du manque d’entretien au MTQ ne tient pas qu’au seul viaduc de la Concorde, vous savez.  Je travaille sur la route, et des structures négligées, j’en vois à tous les jours.

Alors selon moi, le MTQ est loin d’avoir terminé ses inspections.

Publicités