A-50: Une solution temporaire, en attendant de faire mieux

Par un vendredi soir ennuyeux, je suis allé voir les communiqués de presse du ministère des transports du Québec (MTQ), à la recherche de quelque chose d’intéressant. Je suis tombé sur ce communiqué, qui date de la mi-mars, et qui fait mention d’une solution, temporaire certes, mais somme toute intéressante, dans le but d’augmenter la sécurité de l’A-50.

Il s’agit de constituer une bande rugueuse le long de la ligne médiane, dans les zones de dépassement interdit, le long de la partie en super-2, entre Lachute et Mirabel. Une bande rugueuse, pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce terme, c’est une série d’encavures creusées à même l’asphalte, comme on en retrouve souvent le long des accotements, sur les autoroutes. Le fait de rouler sur cette bande entraîne des vibrations, vivement ressenties par le conducteur du véhicule, et l’amène à réagir promptement. Le communiqué révèle qu’une étude commandée en 2003 par l’Insurance Institute of Highway Safety (IIHS) a démontré une réduction du taux de collision frontale de l’ordre de 21%. C’est pas le Pérou, mais c’est mieux que rien. On y traite aussi de négociations avec Aéroports de Montréal (ADM), afin d’éliminer les accès aux rues Helen-Bristol et Louis-Bisson, ainsi qu’au chemin d’accès à l’unité de quarantaine. Finalement, il est aussi question, dans ce communiqué, de relancer les études des besoins et d’opportunité pour la construction de la deuxième chaussée, toujours entre Lachute et Mirabel.

Ces changements ne ramèneront probablement pas les conducteurs insouciants dans le droit chemin, mais ils représenteront toutefois des solutions à appliquer afin de réduire le nombre d’accidents, mortels et autres, sur cette autoroute. D’abord les bandes rugueuses, parce qu’elles peuvent être réalisées en quelques jours seulement, puis la deuxième chaussée, parce qu’elle demeure la meilleure solution pour rendre l’A-50 sécuritaire.

Publicités

7 réactions sur “A-50: Une solution temporaire, en attendant de faire mieux

  1. Quel stupidité. Ils se contentent de faire une bande rugueuse en plein milieu de la ligne médiane au lieu de penser à construire la deuxième voie de l’autoroute 50 entre Mirabel et Lachute afin d’améliorer la sécurité des automobilistes et des camionneurs.

    Franchement. Ça me dépasse.

    J'aime

  2. Comme je le disais, le truc de la bande rugueuse, ce n’est pas le Pérou. Mais en attendant que la deuxième chaussée soit construite, ce qui risque de prendre autour d’une dizaine d’années, dont plus de la moitié en études et contre-études, la bande rugueuse pourrait peut-être empêcher quelques collisions. Je dis peut-être, parce qu’en date de ce dimanche (25 mai), il n’y avait toujours pas de bande rugueuse, sur l’A-50.

    M’ouais, je viens de voler mon propre punch, là! Je voulais mettre des indices pour tenter de faire deviner à quel endroit j’ai pris les photos que je publierai bientôt, mais bon, je me suis vendu moi-même. Je peux dire, par contre, que je n’en ai pas pris que là. J’en ai pris ailleurs aussi. Donc, c’est à suivre…

    J'aime

  3. et reste aussi les 2 passages à niveau sur la A-50 qu’il faudrait replacer par des viaducs, l’un est l’embranchement Montford qui part de la ligne principale Gatineau-Montréal du Québec-Gatineau et la ligne principale elle-même.

    J'aime

  4. Du nouveau dans ce dossier, voici l’appel d’offre:

    Pose de bandes rugueuses sur les accotements et au centre de la chaussée et marquage à l’époxy sur l’autoroute 50, dans les municipalités de Brownsburg-Chatham, St-André-d’Argenteuil, Lachute et Mirabel, MRC Argenteuil et Mirabel, circonscriptions électorales d’Argenteuil et Mirabel.

    J'aime

  5. Notez que cet appel d’offre était fermé… Donc je ne sais pas si les travaux ont été fait? Si quelque’un réside dans ce bout faites nous en part 🙂

    J'aime

  6. La bande rugueuse médiane sur l’autoroute 50 (entre Lachute et Mirabel, au moins) a été posée (creusée, quoi) fin septembre 2008. Le récent communiqué du Ministère des transports du 22 septembre indique que cette mesure constitue un projet-pilote, et ne vise pas à limiter les manoeuvres de dépassement.
    Cependant, depuis quelques semaines, des panneaux temporaires lumineux indiquent quelque chose comme « pas de dépassement sur 20 km, problèmes de chaussée » (peut-être pas exactement ces mots-là, mais à peu près). Alors je ne sais pas si ça veut dire que leur projet pilote a eu des ennuis, ou quoi.
    En passant, est-ce que quelqu’un sait quand les nouveaux tronçons de l’autoroute 50 vont ouvrir? Ça fait des semaines que ça semble être pavé, on se demande ce qu’ils attendent pour en finir?
    Rachel

    J'aime

  7. Bienvenue dans mon blogue, Rachel.

    Je suis passé sur l’A-50, dans le cadre de mon travail (j’avais une livraison à Lachute), mercredi dernier. Effectivement, la bande rugueuse médiane était réalisée, et j’ai vu le panneau à message variable, qui indiquait un truc du genre « dépassement interdit; problème de marquage ». C’est que les lignes jaunes qui furent tracées, sur la bande rugueuse médiane, l’ont été en fonction du profil de la route (courbes, dénivellations) seulement, et ne tenait compte de rien d’autre. Le résultat donnait, prenons un exemple, une ligne médiane pointillée là où se trouvent les bretelles d’entrée/de sortie du chemin Saint-Simon! On sait que depuis que des super-2 sont construites avec des échangeurs complets, les sites de bretelles d’entrée/de sortie sont toujours dotés de lignes doubles. Bref, plusieurs erreurs de marquage, comme celle-là.

    Le problème, c’est que si l’on se trompe, dans le marquage d’une chaussée, normalement, on peut toujours « effacer » les lignes, avec un truc qui use légèrement l’asphalte, et refaire de nouvelles lignes. Mais là, les lignes sont tracées au fond des sillons qui composent la bande rugueuse médiane. J’imagine mal comment on pourrait effacer ces lignes fautives. J’avais d’abord cru qu’en faisant une bande rugueuse, le dépassement serait interdit, sauf aux seuls endroits où la voie est double. Aussi, je fus surpris – et le mot est faible – de voir des lignes médianes pointillées, à divers endroits.

    Quant à l’ouverture des nouveaux tronçons, il se peut qu’ils aient été retardés pour des raisons purement politiques. Comme vous le savez sûrement, les rumeurs d’élections provinciales sont de plus en plus persistantes. Or, quoi de mieux, pour mousser une campagne électorale, que d’inaugurer un tout nouveau tronçon d’autoroute avec plein de caméras de télé, et de « pétage de bretelles », avec, comme toile de fond, l’autobus du parti libéral! Il faudrait que les gens de la place aillent faire un tour, après le déclenchement des élections, au bureau de campagne de leur candidat local, et lui montrent des photos de leurs proches, qui sont décédés dans des accidents, sur l’A-50, afin de montrer l’importance de doubler cette autoroute « au plus sacrant »!

    Il est également possible, toutefois, que des petits pépins de dernière minute, qui n’ont rien à voir avec de possibles élections, soient survenus, et que l’ouverture soit retardée de quelques semaines. Dans le passé, des nouveaux tronçons de routes ont déjà été inaugurés en plein mois de décembre, vous savez.

    Je vais faire mon possible, à travers mes diverses occupations, pour tenter d’en savoir un peu plus, sur toute cette affaire.

    Merci de votre visite, Rachel, et revenez tant que vous le voudrez. Vous êtes la bienvenue.

    Richard3

    J'aime

Les commentaires sont fermés.