Les coupes aux arts: Une pelletée de sable dans le désert!

C’est drôle, que l’on entende les artistes (il paraît que Claude Poirier les a déjà surnommé « les tartisses ») déchirer leur chemise dans les médias, et ailleurs, au sujet des coupes budgétaires, récemment effectuées par le gouvernement Harper, et plus particulièrement par la ministre responsable, Josée Verner.  Mais j’en ai appris une bonne, aujourd’hui.

J’ai appris cette chose en lisant cet article, tiré de la publication web « Le Québécois Libre », cet après-midi, en arrivant du boulot.  Et cette chose, les artistes se garderont bien de vous en parler, mais moi, je vais vous le donner en mille.  Et la chose en question, c’est ceci.

Les coupes budgétaires, dont se plaint toute la colonie artistique, et à cause desquelles Gilles Vigneault a traité Stephen Harper de dictateur, en plus d’insulter toute la population québécoise qui a osé voter pour les conservateurs, en 2006, se situent entre 45 et 50 millions de dollars.  Comparé à rien du tout, c’est énorme, mais quand on compare cette somme au budget global que le gouvernement fédéral consacre aux arts et à la culture, ce n’est qu’une pelletée de sable dans le désert!  Tenez-vous bien, le budget global, annuel, accordé aux arts et à la culture, par le gouvernement du Canada, est de… 3,2 milliards de dollars!  De plus, les programmes coupés le furent parce qu’ils coûtaient trop cher en frais d’administration, comparativement à ce qu’ils versaient aux artistes.

À la lumière de ces informations, qui sont ceux qui ont le plus manipulé la vérité, d’après vous?  Les membres du gouvernement conservateur, ou les « tartisses »?

En deux mots, moi aussi, je suis bien content que ces « bienheureux » aient été coupés.  Qu’ils arrêtent de brailler sur leur pauvre sort, et qu’ils trouvent du financement ailleurs qu’auprès de nos gouvernements, afin de continuer à se payer des bagnoles de luxe, et des condos dans le sud.  Bref, pendant que vous attendez pour la chirurgie que vous devez subir depuis des années, dites-vouz que les « pauvres » artistes recueillent 3,2 milliards$ en subventions, annuellement, et ce du gouvernement fédéral seulement.  C’est à part les budgets provinciaux.  Pensez-y, la prochaine fois!

Publicités

8 réflexions sur “Les coupes aux arts: Une pelletée de sable dans le désert!

  1. Bon texte Richard et merci pour le lien 🙂

    À propos, j’ai trouvé une vidéo de 2007 où une citoyenne dit sa façon de penser à Pierre Curzi à l’époque où il avait porté sa candidature comme député au PQ. Le langage ne conviendra pas à certaines âmes sensibles 😉

    J'aime

  2. Oh,la madame n’était pas contente à près Pierre Curzi et elle à bien fait.
    C’est vrai qu’eux les artistes sont plein aux as et ils donnent absolument rien à la classe moyenne et la classe défavorisée surtout les politiciens comme Pierre Curzi et les autres.

    Ils aiment mieux nous prendrent notre argent durement gagné avec leur taxes qui nous imposent.

    De plus,ils ont des belles grosses «chiottes» dans Westmount,Îles des Soeurs et ailleurs et surtout à l’étranger comme en Floride et après ils viennent rager et faire leurs crisettes de bébés lala devant Josée Verner et Stephen Harper parce qu’ils veut couper dans leur subventions. Deuxièmement,de quoi qui se mêle le petit gars de Natashquan et surtout avoir le culot de dire que Stephen Harper est un démagogue et que les Québecois qui ont votés pour lui sont des sens-génies.

    À mon avis,celui qui le dit c’est celui qui l’est.

    C’est bizarre,Céline Dion n’a pas besoin de subventions du gouvernement fédéral car elle n’a pas besoin d’aller quêter à Stephen Harper pour ses spectacles car elle ce débrouille d’elle même et elle est multimillionaire avec son mari et gérant.

    Mais non,les autres artistes sont trop gâtés pourri je pense. C’est ça le problème.
    Moi aussi,je suis bien content de ce qui leur arrive et je suis 100% d’accord avec vous Richard.

    Les autres partis comme les Libéraux de Stéphane Dion,Le NPD de Jack Layton et le Bloc Québecois de Gilles Duceppe crient que c’est épouvantable ce que veut faire les conservateurs aux artistes et ils crient quasiment au scandale et ils disent que Stephen Harper n’est pas un leader. C’est Stéphane Dion le leader.

    HA!HA!HA!HA!C’est la meilleure que j’ai jamais entendu.Faites-moi rire.

    J'aime

  3. @Sylvain Lacroix

    ajoute aussi le groupe Simple Plan et Jean Leloup qui n’ont pas demandé de subventions nom plus

    Maintenant nos « tartistes » font de la contestation via le web
    http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/federales2008/archives/2008/09/20080919-151156.html
    faudrait peut-être aussi répliquer le feu par le feu

    Le blog Antagoniste a de bons contre-points sur ce sujet http://www.antagoniste.net/?p=4082
    http://www.antagoniste.net/?p=4080 http://www.antagoniste.net/?p=4046

    En terminant, c’est assez bizarre qu’ils demande des subventions au gouvernement du Canada alors que bon nombres d’entre eux sont….séparatistes/indépendentiste. Je me demande bien comment ils se débrouilleront sans Ottawa dans un Québec indépendant LOL :D:D À force de mordre dans la main qui les nourrit…

    J'aime

  4. Mon cher Stéphane, c’est un peu comme tous ces députés du bloc, qui sont là pour 1) déchirer leurs chemises devant les caméras de la Chambre des communes, 2) voyager, dans le pays et ailleurs, « sur le bras de la princesse », et 3) végéter suffisamment longtemps à Ottawa pour revendiquer une belle pension, versée sur des chèques avec une feuille d’érable dessus.

    Un Québec indépendant, dans les conditions actuelles, ne serait pas vraiment indépendant; il serait plutôt à la merci de la Banque mondiale, et du Fonds monétaire international. Il se rendrait rapidement compte que les conditions du FMI sont pas mal plus strictes que celles « du fédéral ».

    J'aime

  5. Je ne suis pas d’accord avec les pleureurs qui ont fait cette publicité négative concernant les coupures dans les subventions dans la culture. Michel Rivard,Benoit Brière,Stéphane Rousseau je n’ai rien contre eux ils sont tous des bons chanteurs,humoristes et comédiens mais ils exagèrent pour rien quand ils disent que les Anglais et le Gouvernement Harper ne veulent rien savoir de leurs demandes aux subventions car ils ne sont pas Anglais.

    Stephen Harper à raison de couper la dedans car donner des subventions supplémentaires à ces plaignards va conduire le pays en récession et augmenter d’avantage le déficit que l’on a actuellement. Bien sûr nous sommes dans un ralentissement économique et ce n’est pas du tout la faute de Harper. C’est la faute de Bush.

    Prenez vous en à Bush bandes de minables qui à mis son pays en récession et d’avoir imposer une loi sur le bois d’oeuvre qui affecte les deux nations.

    J'aime

  6. un petit texte écrit par Hollenthon sur le blog Antagoniste à propos des artistes que j’ai décidé de « quoter » http://www.antagoniste.net/?p=4139#comment-60141
    C’est fou. On a toujours dit que la job d’un artiste c’était de dénoncer l’establishment. En acceptant des subvention du gouvernement, les artistes sont devenus l’establishment.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.