Mirabel: Un aéroport… en quarantaine

Lors de son ouverture, et même avant, quand les politiciens ont « vendu » le projet à la population, l’aéroport de Mirabel devait devenir l’exemple à suivre par le monde entier, en ce qui concerne les terminaux aériens évolutifs.  Encore chanceux que le monde n’ait pas suivi cet exemple.  Le site est pratiquement à l’abandon, l’hôtel et l’aérogare sont vides, l’herbe pousse dans les fissures des stationnements, bref, c’est presque totalement désert.

15ah

Depuis ce qui est désormais le boulevard Henri-Fabre, le complexe aéroportuaire, au loin.  À remarquer, la forme particulière des lampadaires, qui me font penser à ces espèces de cornets stupides, que l’on met à un animal qui sort du chez le vétérinaire, et qui l’empêche de se gratter.

018ah

La tour de contrôle, où plus personne en travaille depuis plusieurs mois déjà; tout le trafic est contrôlé depuis l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, autrefois connu – et toujours identifié par les gens – comme l’aéroport de Dorval.

021ah

Quand je dis que c’est désert, en fait, ça ne l’est pas tout à fait; les restes d’une bouteille de bière montrent qu’il y a eu présence humaine, dernièrement.

024ah

L’herbe pousse allègrement dans les multiples stationnements, qui sont barricadés, en grande majorité.

027ah

L’aérogare déserté, le long du boulevard Henri-Fabre, sur lequel il passe tout de même une voiture, de temps en temps.

030ah

L’entrée, barricadée, d’un autre stationnement.

033ah

Quand on regarde à l’intérieur du stationnement étagé, qui se trouve entre l’aérogare et le boulevard Henri-Fabre, on y voit des tuyaux qui tombent en ruines.

034ah

Ici, c’est le bâtiment administratif de l’aéroport Montréal-Mirabel, dont les surfaces, entre les fenêtres, ont été décolorées par l’action du soleil, et dont les bureaux sont probablement tous, ou presque, désaffectés.  À noter, la présence d’un seul drapeau, malgré que l’on compte quatre mâts, devant l’édifice.

039ah

La passerelle, ici au-dessus du boulevard Henri-Fabre, qui permet aux gens (malgré l’absence de ceux-ci) de relier l’aérogare, le stationnement étagé, l’hôtel et l’édifice administratif, le tout à l’abri des intempéries.

042ah

Bienvenue à l’hôtel « Le Château de l’Aéroport Mirabel ».  Avec une affiche semblable, vous ne trouvez pas que ça fait un peu « république de bananes »?

045ah

Pendant que je suis sous la passerelle, je vous montre, juste en-face de l’hôtel, l’entrée, elle aussi barricadée, du stationnement de l’aire des voitures de location.  Certaines des compagnies affichées là-dessus existent-elles encore?

048ah

Voici la sortie du débarcadère de l’hôtel.  Un peu comme c’était le cas à l’entrée de celui-ci, certaines parties du plafond du débarcadère brillent par leur absence, tout comme des lettres de l’affichage; il ne reste plus que le « t », au mot « hôtel ».

051ah

Un peu partout, le long du boulevard Henri-Fabre, et ailleurs, sur le site de l’aéroport, on voit des bouches d’aération, comme celles-ci.  C’est parce qu’il devait y avoir, en fait, un terminal ferroviaire sous le complexe, afin de relier rapidement celui-ci au centre-ville de Montréal, terminal qui n’a jamais été complété, entre autres parce que le financement de la ligne ferroviaire n’a jamais été bouclé.  Ces bouches servaient probablement à assurer une ventilation efficace de la gare.

054ah

Voici l’ancêtre des panneaux à messages variables, que l’on trouve sur nos routes.  On peut voir des afficheurs comme celui-ci à quelques endroits, sur le site.

057ah

Quand je regarde la devanture de l’hôtel, j’ai l’impression d’être dans un autre monde; comme dans un film de série B, ou pire encore, dans les Sentinelles de l’air (Thunderbirds), cette émission de marionnettes d’une époque révolue.

060ah

Retour sur le stationnement étagé, pour constater que les coudes des tuyaux d’évacuation de l’eau de l’étage supérieur ont été débranchés, et rattachés à la conduite.  Probablement que ce démontage se voulait temporaire.

063ah

Voici le panneau qui vous saute aux yeux quand vous quittez le stationnement de l’hôtel, l’un des seuls à ne pas être barricadé.  À l’origine, le panneau n’affichait aucun badge d’autoroute; ceux-ci ont probablement été ajoutés vers la fin des années 1980, lorsque le gouvernement fédéral a remis la route d’accès au gouvernement québécois, sauf celui dans le coin supérieur droit, qui est nettement plus récent que les deux autres, et qui fut possiblement ajouté suite aux travaux à l’échangeur A-15/A-50, il y a de cela quelques années seulement, ce qui explique que la partie en rouge soit beaucoup moins décolorée.  D’ailleurs, on n’a pas cru nécessaire de remplacer l’inscription « Hull – Ottawa » par « Ottawa – Gatineau », comme ce fut fait sur tout le reste de la supersignalisation routière du grand Montréal.

066ah

Regardez bien ce panneau, car vous n’en verrez vraiment pas souvent, au Québec.  Ce type de panneau, qui encourageait les usagers de la route à ralentir, était courant, dans ma jeunesse, mais a littéralement disparu avec l’accession au pouvoir du premier gouvernement péquiste de René Lévesque, en 1976.  Celui-ci se trouve toujours là parce qu’il fut installé alors que le site était encore sous contrôle fédéral, tout comme la supersignalisation bilingue.

069ah

Un peu à l’ouest de l’aéroport, le long de l’A-50, l’entrée du site de quarantaine de l’aéroport, qui semble abandonné depuis de nombreuses années.

À voir l’état des lieux, il est possible de croire que l’aéroport de Mirabel, à tout le moins sous la forme d’un aéroport international, ne rouvrira plus jamais ses portes, tellement tout le site de l’aérogare semble abandonné.  D’ailleurs, le tarmac est maquillé en piste de karting, l’une des pistes d’atterrissage est transformée en piste de courses, qui sert entre autres de circuit d’entraînement pour la conduite d’ambulances, alors que les usagers de l’autre piste d’atterrissage sont soit des pilotes de F-18 américains, qui se rendent à une base d’entretien, située sur le site, et qui atterrissent à l’aide d’un fil de fer, en travers de la piste, comme sur les porte-avions, soit des pilotes de chez Bell Helicopter, qui font parfois des manoeuvres à reculons, soit des pilotes de la firme Bombardier, qui essaient les CRJ-900, dont l’assemblage est fraîchement terminé, en simulant tous les problèmes imaginables, ou encore des techniciens de Pratt & Whitney, qui se rendent sur les pistes pour tester des moteurs, et tout ce beau monde doit composer avec les pilotes d’avions cargo, dont les bases sont toujours sur le site, et ceux qui font affaire chez Hélibellule, qui a construit une aérogare de 5 millions$, récemment.  Le tout sans contrôleurs aériens sur place, puisque tout est dirigé depuis Dorval, et le fait que l’usine d’assemblage d’avions de Bombardier Aéronautique fut érigée sur le site de l’une des cinq aérogare supplémentaire, prévues aux plans, au lieu d’être construite dans la zone industrielle.

Encore une fois, un grand projet québécois (mais au départ, canadien, cette fois-ci) qui n’aura finalement pas respecté le concept original.

Publicités

26 réactions sur “Mirabel: Un aéroport… en quarantaine

  1. Salut Richard,

    Évidement ce site-là ne sera as recyclé pour faire de quoi d’intéressant et sera comme les ruines du colisée de rome dans plusieurs année !

    En passant, j’aime bien tes photo sauf qu’est-ce possible de faire agrandir en cliquant sur les photos car ça serait meiux qu’on peut les voir plus grandes comme tu fais d’habitude ?

    J'aime

  2. Pour le titre original des Sentinelles de l’Air, c’est « Thunderbirds », « International Rescue » était seulement le nom de l’organisation. 😉

    J'aime

  3. @Marcfp85:

    Oups! J’attaque ça tout de suite!

    @ Stéphane Dumas:

    Tout à fait raison! Anyway, je ne l’écoutais qu’en français, l’anglais était du chinois, pour moi, quand j’avais 5 ou 6 ans.

    —> …voilà; c’est réglé, dans les deux cas. Merci, messieurs.

    J'aime

  4. C’est totalement triste à pleurer. C’est vraiment dommage. Moi qui approuvait la décision de ADM de transférer les vols internationaux de Mirabel à Dorval et quand je voyais le maire Hubert Meilleur de Mirabel à la télé, je le critiquait quand je l’entendais ce plaindre de cette désision de Aéroports de Montréal et du gouvernement Chrétien d’avoir transférer tout ces vols internationaux à Dorval de Mirabel en 1997.

    Mais avec le recul, je me rends contre que c’est une très grave erreur, puisque d’avoir tout dépenser l’argent par les fenêtres pour rénover l’aéroport Pierre-Éliott-Trudeau et d’agrandir celle-ci par la suite et d’ajouter une nouvelle jetée internationale et pour les vols vers les États-Unis,ainsi que de construire cet hôtel Marriott intégré avec le terminal, c’est de la pure folie.

    Ils aurait dû faire le contraire. C’est à dire, transférer tout les vols interieurs Canada-ÉU,avec les vols internationaux à Mirabel et fermer carrément Dorval.

    Quelle farce.

    C’est drôle, on parlent souvent du TGV Québec-Windsor dans les médias et que aussi dans les forums de discussions ferroviaires.

    Justement hier,un citoyen ferrovipathe de Mirabel a dit un bon point hier sur le forum du Métro de Montréal et je cites, «Pourquoi que le TGV devrait entrer sur la grosse île (Montréal)? Est-ce nécessaire ? Un trajet plus au nord serai plus accommodant parce que pour entrer sur l’île,ce même TGV devrait revenir à des vitesses très limités et ce longtemps d’avance.

    Ce qui aurai pour effet de diminuer considérablement sa fonction principale de rouler à grande vitesse le plus longtemps possible entre ses deux gares.»

    En d’autres mots ils disait qu’il reprendrait sa vitesse normale à St-Lazare,vers Ottawa et Toronto et Windsor de Québec en passant par Trois-Rivières. Pour lui, ça serai mieux que l’ancienne aérogare de Mirabel, soit transformée en gare centrale intermodale pour TGV pour les villes de Montréal,Laval,Lachute et St-Jérôme, avec une liaison ferroviaire rapide vers le centre-ville de Laval et Montréal,comme c’était supposée d’être fait pendant la conception et la construction de l’aéroport de Mirabel.

    Comme ça le TGV, n’aurai pas besoin de ralentir à la vitesse des trains conventionnels dans le centre-ville de Montréal, car il viendrai de Québec et Trois-Rivières ou Toronto et Ottawa à vitesse raisonnable et s’arrêtera à cet ancien terminal aéroportuaire de Mirabel.

    Et je l’est félicité car j’ai trouvé que c’était un bon point qu’il a dit.

    J'aime

  5. c’est tout simplement 1 erreur d’avoir tsf à dorval, alors que les grdes villes expédient leurs aeroports hors de la cité et mettent des transport rapides (trains evidemment , pas autobus ). ensuite les villes grandissent jusque l,aeroport (comme roissy).
    la congestion et le bruit autour de dorval est epouvantable et faire atterir et décoler des avions au dessus de la ville est 1 autre erreur au niveau sécurité

    en fait l’erreur de mirabel vient de 2 éléments essentiels:
    -mirabel devait être l’aeroport international de mtl et ottawa et il fallait donc le train rapide mtl-mirabel-ottawa avec aerogare en sous sol comme à bruxelles
    -le lien autoroutier devait être la 13 vers mtl et dorval et la 50 vers ottawa
    ces 2 éléments essentiels n’ont jamais vu le jour à cause de l’absence de plan quinquennaux ou septennaux au canada comme cela se fait dans la majeure des pays évolués (vison à long terme)

    J'aime

  6. salut
    en réponse à ta demande concernant le style télégraphique, voici 1 texte sans abréviations:

    c’est tout simplement une erreur d’avoir transféré Mirabel à Dorval, alors que les grandes villes expédient leurs aéroports hors cité et mettent des transport rapides (trains evidemment ).
    les villes grandissent ensuite jusqu’à l’aéroport (comme Roissy) mais en évitant que ce soit densément peuplé (comme à Téhéran).

    en fait l’erreur de Mirabel provient de 2 éléments essentiels:
    -Mirabel devait être l’aéroport international de Montréal et Ottawa et il fallait donc 1 train rapide Montréal -Mirabel-Ottawa avec aérogare en sous sol comme à Bruxelles

    -le lien autoroutier devait être la 13 vers Montréal et Dorval et la 50 vers Ottawa

    ces 2 éléments essentiels n’ont jamais vu le jour à cause de l’absence de vision à long terme au Canada (plan quinquennaux ou septennaux ) comme cela se fait dans la majorité des pays évolués.

    la congestion et le bruit autour de Dorval est épouvantable et faire atterir et décoler des avions au dessus de la ville est une autre erreur au niveau sécurité (vérifiez le nombre de morts dans l’écrasement d’1 avion par rapport aux nombres de passagers!)!

    par contre Mirabel pourrait devenir la gare intermodale de Montréal (comme celle de Paris sud) qui permettrait au TGV de ne pas être obligé de rouler à la vitesse des trains en villes (« 40km/h ») sur une grande partie de son trajet au québec!

    http://www.reseauiq.qc.ca/pages/public/message.php?action=display&lang=0&idSujet=39&idForum=80

    J'aime

  7. Bonjour à tous ,

    Vos commentaires rejoignent ceux de citoyens (ennes) comme moi qui depuis 5ans se battent de toutes les manières pour dénoncer ce rapatriement à Dorval ,le gaspillage de l’argent des citoyens,le scandale politico-financier afférant et la complicité de tous (ministères,médias …)

    J’habite à ville St Laurent,maison de 1950 achetée en 2001,rénovée , sans savoir que nous allions habiter entre les deux couloirs aériens de Dorval.Notre vie est devenue un enfer .Plus de 600 avions « déclarés» sur le site d’ADM par jour et nuit. Les matins ,les vols commencent à 5h30 et ne s’arrêtent pas avant 8h- 8h30 :toutes les 1mn,2mns parfois 30s ,direction le reste du Canada ou le reste de l’Amérique.Dans la journée ,peu de vols alors que tout le monde s’agite …et le soir à partir de 17h c’est reparti : Europe et reste du monde jusqu’à minuit pour les + de 45 000 kgs et toute le nuit pour les autres avions libres(à hélices …un enfer de bruit !) Notre figuration géographique oblige donc ces départs et arrivées déséquilibrés par rapport à notre rythme de vie.

    En cas de problèmes imprévus qui s emultipilent d’ailleurs (tempête de neige ,de verglas , tentatives de terrorisme ,urgences humanitaires…)les retards augmentent la quantité de vols la nuit puique ce sont des exemptions automatiquement …Ces nuits-là ,impossible de dormir:nos nuits sont réduites de 3 à 4h de sommeil ,week-ends compris …Qui peut tenir le coup ?Qui nous entend …personne!

    A cela s’ajoute les verdicts unanimes de tous les rapports médicaux des spécialistes : stress, risque augmenté d’ACV , asthme, hypertension (les femmes étant plus sensibles au bruit la nuit etc …)cancers , des centaines de milliers de riverains vont donc avoir à court et long terme de sérieux problèmes de santé mais tous les ministères s’en fichent royalement .On ne rapatrie pas un aéroport en ville …A la question posée au champion du protocole de Kyoto(Mr Dion Député inébranlable de ville St Laurent,ancien chef du parti libéral)sur le risque de cette pollution aérienne sur la ville ,la réponse : à l’échelle du Québec ,c’est 1% de la pollution totale …Que peut-on espérer ???Pourtant une poussière grasse s’accumule a`l’extérieur,grise ,compacte , tenace a` l’intérieur …impossible d’ouvrir les fenêtres l’été ou de manger dans le jardin ..Les oiseaux sont partis ,les monarques ne viennent plus et les bernaches sont détournées de leur parcours !!!
    Ce qui est aussi inacceptable, c’est le mandat de 60 ans confié à ADM (qui fait la pluie et le beau temps sur notre espace aérien)par le fédéral via le ministère des transports…Le but politique ?…Enlever progressivement à Montréal la plaque aéroportuaire dans l’est de l’Amérique du nord !La recette : empêcher le raccordement (qui aurait coûté 220 millions à l’époque) aux autres autoroutes, donner raison à AIR Canada (largement renfloué par les sous des citoyens)qui n’a pas voulu déménager à Mirabel, Air Canada , depuis, privatisé et …garder deux aéroports à entretenir , dénigrer le plus viable …
    Le parti québécois est tout aussi coupable …coupable parce que c’est un fédéraliste qui a décidé d’aller à Mirabel alors c’est inacceptable …il est vrai que le choix du site a été un calvaire pour les agriculteurs du coin, expropriés ..et que rafistoler un aéroport ,c’est du boulot pour nos sociétés d’ingénieurie québécoise

    Et devinez qui en a profité à une époque où tout le monde fermait les yeux sur le gâchis de l’argent public via le monde de la construction ? …Les PPP, toujours les mêmes: SNC-LAVAlin ,Cima ,AXOR…Quels appels d’offre ? Quels contrats ?Des concours internes pour empocher l’offre…Tout ce beau monde dans la même association pour le transports du Québec: privé et public ,provincial ,la ville de Montréal,main dans la main. Bilan :3 milliards de dollars (et ce n’est pas fini), qui aurait tellement servir à rénover le métro qui dégouline ,augmenter les transports publics…

    Au lieu de cela : un aéroport déjà saturé, hideux , étouffant de son hôtel Mariott, (après avoir forcé tous les autre hôtels à revenir à Dorval)des taxis furieux à cause des attentes pour arriver et sortir de la seule rampe d’accès , une entrée affreuse sur la ville, des queues interminables pendant les périodes haute saison … une navette qui n’est toujours pas faite etc…

    Une simple question : qu’arrivera-t-il quand il y aura un crash sur la ville ? Même la ville de St laurent l’a envisagé dans sa dernière brochure sur la conduite à suivre en cas d’urgence …Imaginez :un boeing 747 qui s’écrase sur la ville ,les conduites de gaz ,les station d’ essence ,écoles ,maisons etc …Le St laurent ne sera pas forcément la rivière Hudson et il y a une semaine , au Liban ,un avion se perdait dans la mer après 5 mns de décollage …5 mns ,c’est ma maison !!!

    Une association s’est formée:site C-Q-V.org .Elle a déposé un mémoire à la vérificatrice générale .Dans une de ses rubriques «le saviez-vous ?» on y apprend une foule de choses ,comment sans consultation publique ,sans tenir compte des avis opposés ,ce transfert a ,quand même eu lieu et les déboires avec une justice plus prompte à donner raison à nos grandes entreprises que d’écouter les citoyens (trop nombreux a`se porter partie civile !!!)

    Quant aux services de communications de ADM ,je ne vous souhaite jamais d’ y avoir affaire :l’aéroport existe depuis 1941,donc vous n’avez qu’à déménager ,ne répond pas quand les avions ne devraient pas voler, ou s’ils volent à 1200 pieds ,par contre ,le décollage a bien réussi !!! Maintenant, il se mêle d’écologie en aidant le boisé Marcel laurin !!!Il prétend tout faire pour respecter les riverains (comme il est prévu dans leur mandat!) mais ce n’est pas vrai …Fort de leur soutien a`Ottawa,il contribue à transférer à Toronto la plaque tournante intermodale des transports …J’ai écrit aussi un long article sur le TGV (jamais paru )Le TGV effectivement ne pourra pas entrer dans une île : son but est la vitesse de transfert sur un axe vital …Serge Labeaume l’a bien compris ,l’aéroport de Québec,capitale ,prendra lui aussi de l’extension…
    Dramatique , scandaleux ,voilà encore une histoire typique de compromission de la politique actuelle du pays et de la province et de l’incompétence d eses dirigeants … l’argent ,l’argent quant à la santé du citoyen ou une vison globale et à long terme du développement harmonieux d’un État…rien .C’est désespérant .Ce pays n’est qu’une somme d’intérêts opportunistes financiers et politiques ajoutés les uns aux autres…Comment peut-on ainsi parler de Nation ?…
    Le sujet de Dorval est tellement énorme que systématiquement les articles que j’ai envoyés n’ont jamais été sélectionnés …C’est une trop grosse responsabilité de tous …Pourtant,bien des citoyens sont compétents , spécialistes ,réfléchissent ,voient à long terme , ont une vision juste ,mais combien d’années faut-il pour qu’ils soient enfin entendus alors que tous les moyens d e communication sont là …bizarre non !
    Et quand les citoyens eux-mêmes choisissent de ne pas voter malgré tous les scandales, quel est le message envoyé aux politiciens? L’impunité …on continue !…

    Un peu long mais une bonne occasion pour écrire tout ce que l’on a sur le coeur devant la bêtise humaine ……merci .

    J'aime

  8. Les commentaires de cassandrafp sont tellement à propos. Y’a-t-il quelqu’un qui a encore assez d’énergie pour aller rencontrer les politiciens et leur faire rendre compte de leur énorme erreur ?

    J'aime

  9. Exactement, Stéphane.

    Mirabel aurait pu couvrir le secteur de Tremblant, puisque malgré la distance, on peut quitter l’aéroport à toute heure vers les Hautes-Laurentides, et ce sans la contrainte de la circulation aux heures de pointe, quoique cela devienne de moins en moins vrai, au fil des ans. Le fait de tout concentrer sur Dorval n’aura apporté d’autre alternative, pour les gens de la région de Tremblant, que de plancher sur une solution de rechange, et La Macaza fut la base idéale pour le développement de cette alternative.

    Avec un éventuel développement accéléré de l’aéroport international Rivière-Rouge/Mont-Tremblant (dont le code AICA, selon Wikipédia, est YTM), auquel s’ajoute l’offre de l’aéroport international de Plattsburg, chez nos voisins du Sud, issu lui aussi d’une autre ancienne base militaire, il devient clair que la rénovation de MIrabel sera reportée de quelques années encore.

    J'aime

  10. @Richard3

    Outre Plattsburg, il ne faut pas oublier non plus l’aéroport de Burlington au Vermont qui est aussi une alternative à Dorval. Et dans une moindre mesure même s’il est plus éloignée; l’aéroport Jean-Lesage de Québec qui a des vols internationaux vers la Floride ou la France.

    Il manquerait juste que la base militaire de Bagotville qui pourrait être recyclé en aéroport international desservant Saguenay 😉

    J'aime

  11. Hey tout le monde ! c’est pas juste un projet inachevé !!! c’est aussi un calvaire vécu pour plusieurs centaine de personnes qui avait des terrains agricoles, déporté, et ce , sans raison valable… plusieurs maisons détruites et aujourd’hui même, ces même terrains sont toujours vacant….. des centaines d’acre d’habitation détruite….. pourrait-on redonner à ceux qui on perdu leurs dignité et aussi l’héritage qu’ils auraient tous du laissé à leurs enfants.?????

    J'aime

  12. J’aimerais organiser une superbe soirée pour tous les ex-employés de Mirabel en octobre 2012 Y-a-t-il des gens intéressés ? Ce sera super uniquement pour les souvenirs…….photos et vidéos pourraient être les bienvenus…À +

    J'aime

  13. Pingback: Notre-Dame des Landes, un choix de société | L'interconnexion n'est plus assurée

  14. Pingback: France : Notre-Dame des Landes (Nantes), un choix de société « Quartier Didot – Porte de Vanves

  15. Pingback: France : Notre-Dame-des-Landes, ces aéroports qui coûtent chers et ne servent presque à rien « Quartier Didot – Porte de Vanves

  16. Pingback: Le fantôme de Mirabel « Le blues d'la métropole

  17. Pingback: Ces aéroports qui coûtent cher et ne servent presque à rien | Résistance Inventerre

  18. Pingback: Ces aéroports qui coûtent cher et ne servent presque à rien | Le blog du SNPTRI

  19. Pingback: Ces aéroports qui coûtent cher et ne servent presque à rien « Fontanacum Politikos

  20. Pingback: Combats contre la société industrielle et son monde » Archives du Blog » – Notre-Dame des Landes, un choix de société

  21. Bonjour, je vais transmettre le lien de votre article très édifiant à tous ceux qui se battent en ce moment à Notre Dame des Landes, dans le but justement de contrer un projet d’aéroport international (soit disant un transfert de celui qui existe déjà à Nantes !), inutile, coûteux et nuisible (sur un bocage à 98°/° de zones humides !) Je fais beaucoup de reportages sur ce sujet depuis quelques mois, mon site http://www.presquilegazette.net
    Merci pour votre article, amicalement,
    J.Grenier

    J'aime

  22. Pingback: Mirabel: Un aéroport... en quarantaine | Intervalles | Scoop.it

Les commentaires sont fermés.