A-25: 2- Rue Arthur-Léveillé, et boulevard Maurice-Duplessis

Le chantier de l’A-25, entre Montréal et Laval, avance bien.  On peut constater, sur le terrain, que l’on est passé aux choses sérieuses.  Voici un deuxième extrait de la dernière pile de photos, qui illustre les intersections de l’actuel boulevard Louis-Hippolyte-Lafontaine, avec le boulevard Maurice-Duplessis, mais d’abord, avec la rue Arthur-Léveillé.

Pour prendre cette pose, de l’intersection de l’actuel boulevard L.-H.-Lafontaine et de la rue Arthur-Léveillé, qui donne vers un vieux parc industriel de Rivière-des-Prairies, j’ai les deux pieds sur l’ancien boulevard L.-H.-Lafontaine.  Eh oui, cette intersection a été légèrement déplacée vers l’ouest, afin de compléter le viaduc du CN.

On peut constater, ici, que le boulevard temporaire passe dans l’ouverture, sous le viaduc, où sera complétée la chaussée de l’A-25 sud.  Dans l’autre ouverture, à droite, on voit les poutres de soutènement du viaduc temporaire du CN.

Même endroit, mais moins de zoom.  Les piquets, à droite, indiquent les endroits où il faudra retirer le sol, afin de permettre le passage de la voie de desserte vers le sud.

En me retournant de 180 degrés, je peux vous montrer que le chantier de l’A-25 progresse.

En non, vous n’avez pas la berlue.  Dans une opération qui a probablement dû être effectuée tard, un vendredi après-midi, veille d’un week-end de trois jours, le chronomètre, qui indique le nombre de secondes restantes pour traverser la rue, a bel et bien été installé à l’envers!

La base d’opérations du chantier du viaduc du CN, qui a été déménagée, suite à l’avancement des travaux.  Elle est maintenant située sur l’ancienne emprise du boulevard L.-H.-Lafontaine.

Voici l’intersection des boulevards L.-H.-Lafontaine et Maurice-Duplessis.  Je suis à l’endroit où sera construit le viaduc du boulevard M.-Duplessis, au-dessus de l’A-25, et je vise vers l’est.

Pendant la construction du viaduc M.-Duplessis, la circulation se fera sur ce chemin temporaire, juste au sud du chantier.

La tranchée, dans laquelle sera construite l’A-25, est déjà bien excavée.  Vous la voyez, ici, depuis le boulevard M.-Duplessis,…

…puis, cette fois, depuis le boulevard L.-H.-Lafontaine, au nord du boulevard M.-Duplessis.  On voit bien les traces des divers dynamitages, qui ont été effectués, pour atteindre cette profondeur.

L’intersection des deux boulevards, cette fois vue depuis le boulevard L.-H.-Lafontaine, en visant vers le sud.

Ce panneau avise les gens de la procédure suivie lors des dynamitages.

Les prochains billets montreront l’évolution du chantier, au niveau des boulevards Perras et Gouin, à Montréal, ainsi qu’à la hauteur du boulevard Lévesque, à Laval.  Je devrais les mettre en ligne très bientôt.

Publicités

2 réflexions sur “A-25: 2- Rue Arthur-Léveillé, et boulevard Maurice-Duplessis

  1. C’est ben trop vrai, Félix!

    Ne vas surtout pas dévoiler cela devant de bons fonctionnaires de l’Office de la langue française! La ville pourrait être poursuivie pour utilisation abusive de la langue anglaise.

    Bon, je blague, mais en fait, c’est un simple hasard que la photo fut prise à ce moment précis. C’est que je voulais tout simplement utiliser la traverse de piétons, puisque la circulation roule, comment dire, un peu plus que 50 km/h, à cet endroit. J’ai appuyé sur le bouton, et j’attendais le petit bonhomme. J’ai franchement eu un sentiment de « Hein, de qu’ossé? », quand j’ai vu le chronomètre afficher OE, au lieu de 30. Le temps de passer cet effet de surprise, de saisir mon appareil, de l’allumer et de viser, ben voilà le résultat.

    Même que pendant un moment, j’ai voulu y retourner, afin de filmer le chronomètre pendant tout le décompte, mais j’ai finalement changé d’idée. Je ne voudrais pas gaspiller la mémoire disponible gratuitement sur WordPress. J’ai tout de même un an de photos, là-dessus. Ils sont généreux, mais si je ne veux pas en manquer, je ne dois pas en abuser.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.