A-31: Y a des trucs bizarres sur cette autoroute

Il faisait beau soleil, en ce samedi après-midi, alors quoi de mieux que d’attrapper l’appareil-photo et d’aller croquer sur le vif des trucs bizarres, parmi les merdes du MTQ. Alors voici les trucs bizarres de l’A-31, plus particulièrement près de son extrémité sud, aux environs de l’échangeur A-31/A-40, à Lavaltrie.

007a

Il y a plusieurs panneaux comme celui-ci, indiquant la présence de véhicules lents sur l’autoroute, entre ce point, sur la route 131, juste avant la séparation des voies de l’A-31, et la sortie 2, au nord de l’A-40.

010a

Ce panneau lance un message évident; des tracteurs de ferme ont droit de passage sur l’autoroute!

013a

Malgré que celui-ci soit quelque peu abîmé, il indique une vitesse, comment dire, un peu particulière pour une autoroute.

016a

Au passage de la sortie 2, on se débarasse enfin des tracteurs de ferme.

018a

Plus au nord, près de l’échangeur de la route 158, la nouvelle sortie qui mènera au parc industriel du chemin Lasalle, à Joliette, quand elle sera terminée, quelque part en 2008.

Dernièrement, la ministre des transports, Julie Boulet, indiquait que la limite minimale de 60 km/h devait être rehaussée, question d’augmenter la sécurité sur les autoroutes à accès limité. J’avais même écrit un billet sur ce sujet. Par contre, je ne sais pas ce qu’elle fera pour cette situation bien particulière. Idéalement, l’échangeur A-31/A-40 devrait être complètement reconfiguré, celui-ci datant de l’époque des anciens postes de péage. Une telle reconfiguration permettrait de construire un viaduc distinct pour permettre aux tracteurs de ferme d’éviter les autoroutes. Sauf que rien n’est prévu pour l’instant concernant l’échangeur. Seul l’avenir nous dira si des changements auront effectivement lieu.

Publicités

9 réactions sur “A-31: Y a des trucs bizarres sur cette autoroute

  1. Rebonjour Richard!

    Ce carrefour autoroutier des autoroutes 40 et 31 à Lavaltrie doit être entièrement refait. À mon avis,le Rang St-François doit être courbé vers le nord vers la Rue des Industries où est les Fenêtres Vimat longeant l’Autoroute 31 et ensuite démolir la bretelle actuelle qui vient de la 40 vers celui-ci pour Joliette à cause des anciens postes de péages et les deux petits viaducs de l’autoroute 31 doivent être égalements démoli. Ensuite démolir la voie d’accès vers Québec pour ceux qui viennent de Joliette et Lavaltrie.

    Ensuite une nouvelle voie d’accès pour la 40 direction est vers Québec sortie 1 pour ceux de Lavaltrie sur les anciens terrains des motards de l’autoroute 31 vers le nord. Ensuite une boucle vers Québec future sortie 1-E pour ceux qui viennent de Joliette en direction sud vers Lavaltrie pour accéder à l’autoroute 40 en direction est.

    Une nouvelle boucle de la 40 ouest Sortie 122-S après le viaduc de l’autoroute 31 vers la route 131 sud vers Lavaltrie.

    Ensuite dessus-le viaduc de l’autoroute 31 vers le nord pour accéder à l’autoroute 40 ouest vers Sortie 1-O (Montréal) une nouvelle bretelle sera érigée également pour ceux qui viennent de Lavaltrie.

    Également une sortie de l’A-40 vers la 31 vers Joliette avant la future sortie 122-S sera érigée. Ensuite une toute nouvelle bretelle pour les gens qui viennent de Joliette sur l’autoroute 31 vers Montréal Sortie 1 pour accéder à l’autoroute 40 direction ouest. Et finalement une toute nouvelle bretelle de l’autoroute 40 en direction est vers Québec pour les gens qui veulent aller vers Lavaltrie par la route 131.

    Reste à démolir le chemin de Lavaltrie au nord de l’autoroute 40 près du chemin Boisjoli et y faire un cul-de-sac avec un rond point.

    Oh! et faire un ponceau en dessous de la 40 pour les tracteurs agricoles qui vont vers le nord et le sud pour accéder à leur champs.

    Au Revoir !

    Sylvain

    J'aime

  2. La future sortie du chemin Lasalle?

    T’es sûr que c’est pas plutôt l’ancienne sortie de la halte routière abandonnée en 1995?

    D’ailleurs, c’est cette même année qu’on a construit un viaduc pour éliminer l’intersection avec le Ch. Landry (Sortie 7, Saint-Paul/Saint-Thomas).

    J'aime

  3. Oh oui, mon cher Félix, je suis très convaincu que c’est l’échangeur partiel du parc industriel du chemin Lasalle. C’est difficile à voir, à cette distance, sur la photo, mais les panneaux sont tout neufs. D’ailleurs, à la fin de janvier dernier, au moment de la prise des photos de ce billet, j’ai roulé sur une partie des bretelles du nouvel échangeur, près de leur intersection avec la rue Ernest-Harnois, dans le parc industriel, qui rejoint le chemin Lasalle en passant par la rue Nazaire-Laurin. Mais les photos étaient trop sombres pour les mettre avec les autres, sur le billet. L’échangeur sera probablement ouvert d’ici l’automne de cette année.

    Depuis le temps que les entreprises – dont une, qui effectue du transport de fruits et légumes depuis la Californie – la demandent, cette sortie. Pour eux, le fait de quitter l’A-31 par l’échangeur de la route 158, puis de revenir vers le chemin Lasalle via cette route leur causait d’énormes problèmes, puisque l’intersection du chemin Lasalle et de la route 158 n’est pas du tout conçue pour le passage de camions-remorques. De plus, l’intersection est difficilement modifiable, compte tenu du fossé de drainage plutôt profond, et surtout de la proximité du chemin de fer, qui longe la route 158, à cet endroit. Plusieurs incidents, impliquant des camions lourds, y sont survenus. Ce sera beaucoup moins problématique pour les routiers de prendre l’A-31 nord, via l’échangeur partiel, puis de prendre les bretelles du gros échangeur de la route 158, de façon à faire un demi-tour, pour revenir sur l’A-31 sud, que la situation actuelle.

    En passant, si vous allez assister à un concert, à l’amphithéâtre de Lanaudière, sur le chemin Base-de-Roc, vous aurez la possibilité de quitter le stationnement par un chemin privé qui vous mènera directement sur l’A-31 sud, via la bretelle d’entrée de l’ancienne halte routière.

    J’irai prendre d’autres photos de ce secteur, ce printemps, après la fonte des neiges.

    J'aime

  4. Selon moi, mon cher Gui4, cette autoroute a été construite dans le même but que l’A-35 l’a été, soit pour permettre aux gens d’accéder plus facilement à Montréal, entre autres pour Expo ’67.

    Si, à l’époque, l’A-31 était si inutile que les échangeurs, à part celui de l’A-40, et celui de la route 158, juste au sud de la ville de Joliette, ne furent construits que dans les années 1990, elle est devenue indispensable, aujourd’hui, pour tous ceux qui doivent se déplacer de Joliette à Montréal. Même que selon moi, elle devrait être prolongée vers le nord, au moins jusqu’au-delà de Saint-Jean-de-Matha. Un peu à l’image du duo A-25–route 125, cette autoroute, ainsi que la route 131, est très utilisée par les touristes, et les vacanciers, qui se rendent à leurs chalets, dans le nord de Lanaudière.

    J'aime

  5. mais pourquoi la 31 ne traverserait pas le fleuve et se terminerait a la 35 et elle changerait de no. pour la 35.

    J'aime

  6. Mon cher Marc, tu me demande « pourquoi? », ce à quoi je serair tenté de faire comme les juifs, et de te répondre « pourquoi pas? ». En fait, c’est surtout une question du lieu de la traversée. Avant de faire un pont dans l’axe de l’A-31, qui serait plus ou moins à la hauteur de Lavaltrie (rive nord) et Contrecoeur (rive sud), il faudrait en faire un dans l’axe Berthierville–Sorel-Tracy, car cet axe arrive environ à mi-chemin entre Montréal et Trois-Rivières, là où se trouvent les traversées actuelles.

    Sur le fleuve Saint-Laurent, les ponts (ou tunnels) sont situés à environ 60 km d’intervalle, en Ontario, et à 120 km au Québec. C’est pourquoi un comité a poussé un projet de pont entre Berthierville et Sorel-Tracy depuis plus de 40 ans, et que certaines voix se font entendre pour un projet semblable dans le secteur de Portneuf (nord) et de Lotbinière (sud), soit plus ou moins à mi-chemin entre Trois-Rivières et la ville de Québec. Par contre, le traversier opéré par la Société des traversiers du Québec (STQ), entre Sorel-Tracy et la route 158, à Saint-Ignace-de-Loyola, dans les îles de Sorel, fonctionne à pleine capacité (et même à deux navires pendant certaines heures, d’avril à octobre), alors que c’est beaucoup plus tranquille dans Lotbinière. Je crois d’ailleurs qu’il n’y a même plus de service de traversier, dans ce coin-là.

    En résumé, j’ai plutôt tendance à dire que pour l’instant, il est beaucoup plus important de traverser le fleuve à la hauteur de Repentigny et de Varennes, ainsi que le lac des Deux-Montagnes, entre Oka et Hudson, afin de boucler une autoroute périphérique autour du grand Montréal, une fois que l’A-30 sera terminée, sur la rive-sud.

    J'aime

  7. C’est vrai qu’il y a déja eu un traversier a deschambault (j’étais meme pas né) et le fait de construire un pont ou faire un traversier serait la meme raison que l’enfouissent des pylones de la ligne radisson-nicolet-des-cantons :

    Pour le traversier : LA MARRÉ est un facteur a risque car la marrée ds ce coin-la est tres a sec et la seul place ou il pourrait avoir un traversier c’est grondines car le quai ressemble beaucoup a st-siméon.

    Ayant vécu a Deschambault il y des années, je trouverais cela idiot de ce projet car entre Ste-croix et Deschaillon, il y a aucune route pour se rendre a Lotbiniere a moins de passer par les 1001 rang de ce comtée

    En conclusion, les riverains de deschambault-grondines ne sont pas pret d’un retour d’un traversier ou d’un pont du style comme l’ile d’orléans.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.