10 réactions sur “A-610: Tout ça pour… ça?

  1. Merci encore des photos! Bien hâte de voir les autres 🙂

    Pour la 20, j’ai remarqué qu’il n’y avait pas beaucoup de travaux sur la chaussée cette année. Pour les viaducs et ponts c’est incroyable par contre, jamais vu quelque chose de tel! Il y en a beaucoup en reconstruction.

    J'aime

  2. Bonjour Richard,

    Puisque tu évoquais les sujets de tes prochains billets, je me demandais si ton emploi de livreur te mènera dans la vallée du Témiscouata cet été. Si tel était le cas, il serait bénéfique pour tes lecteurs, dont moi, de publier des photos de la construction de l’autoroute 85 entre Saint-Louis-du-Ha! Ha! et Cabano. J’aimerais avoir une réponse svp.

    Pa

    J'aime

  3. Bienvenue sur mon blogue, Pa. Je vais tenter de répondre du mieux que je le peux.

    1- Même si j’aimerais bien, je ne vais pas livrer aussi loin que la vallée du Témiscouata. Je travaille surtout dans le grand Montréal, et aux alentours. Parmi le peu d’exceptions que j’ai eu à faire, jusqu’à maintenant, il y a eu une fois à Gatineau, un samedi d’hiver, dans une tempête de neige mémorable, deux fois à Victoriaville, ainsi que Sherbrooke, à quelques reprises.

    2- Je n’apporte jamais mon appareil-photo au travail. Je suis du genre à bien distinguer les choses; mon travail est une chose, et le blogue en est une toute autre. En fait, ce serait malhonnête de ma part si je profitais de mon temps de travail pour prendre des photos, et ce même si l’inspiration ne manque pas. De plus, le fait de faire des photos pendant mon travail risquerait de me retarder dans mes livraisons; certains magasins ont des horaires de réception précis, et le fait de m’amuser en chemin risquerait de me faire arriver trop tard chez des clients. Finalement, je ne pourrais pas considérer l’option de faire mes livraisons à l’aller, et de photographier au retour, puisque plus souvent qu’autrement, mes routes de livraison forment une boucle, ce qui fait que je passe pas souvent à deux reprises à un même endroit.

    3- Lorsque je mets des sujets de futurs billets, c’est que les photos sont déjà prises, mais qu’il y en a trop pour toutes les mettre dans un seul billet. Je les classe par route, ou par région, ce qui me permet de faire, comme c’est le cas présentement, sept billets différents avec les photos prises lors d’un seul week-end. En fait, je tente de voir le plus de sites d’intérêt possible, quand je sors en région. Comme je fais ce blogue – et les photos qui l’accompagnent – par pur loisir, et que je ne bénéficie d’aucune forme de commandite, je tente de tirer profit au maximum de chaque sortie. Et avec le prix de l’essence qui avoisine 1,50$ le litre, ce n’est pas toujours facile.

    Par contre, il est permis de rêver. Je vais sûrement bénéficier de quelques jours de vacances, au cours de l’été, et je vais tenter d’en profiter pour faire une plus longue sortie. Encore faudra-t-il que le budget soit au rendez-vous. Mais je ne ferme pas la porte. Juré!

    J'aime

  4. Et je trouve ca bizzard qu’il ait renommé cette autoroute 610 et non 855 et la 410 la 455 par exemple car :

    1- la 10 aurait du finir a Magog ou il y a la 55 qui va vers les states

    2- faire un multiplex sur une route qui fini ds pas long c’est bizzard

    J'aime

  5. Salut Richard3,
    Je crois qu’on n’a pas fini de voir du remplisage au Québec! La 35 va être prolonger mais les numéro de sortie commence à 1, donc, il faudra, soit changer toute les pancartes des kms actuels 1 à 18 ou faire du remplissage.

    Le gouvernement manque déjà d’argent pour faire des autoroutes. Penses-tu vraiment qu’il vont toute refaire les pancartes à la place de faire du remplissage?

    J'aime

  6. Je te dirai, mon cher Gui4, pour les avoir tous vus, que mis à part les panneaux de l’échangeur A-10/A-35, qui furent remplacés il y a deux ou trois ans, ainsi que ceux de l’échangeur du chemin Saint-André, qui sont un peu plus récents (l’échangeur lui-même fut réalisé au cours des années 1990), toute la supersignalisation de l’A-35 est littéralement « passée date »! Et le mot est faible!

    Ces panneaux datent d’il y a très longtemps, même que j’en soupçonne certains d’être aussi vieux que l’autoroute elle-même. Alors si je te dis que le dernier tronçon de cette autoroute à être ouvert le fut en 1967, ça te donne une idée! Sur la plupart d’entre-eux, les numéros de sorties ont été ajoutés au fil du temps; c’est probablement cela que tu appelles du remplissage.

    Bref, ce serait une excellente chose qu’ils profitent du prolongement pour refaire une beauté, non seulement à la signalisation actuelle, mais également aux infrastructures existantes, qui tombent littéralement en ruines.

    J'aime

  7. Salut richard3,
    Je réponds vite à ton commentaire, n’est-ce pas? 5 minutes plus tard…

    En tout cas, tu as tout a fait raison pour les infrastructures. Juste à regarder ton billet sur la 35…

    Pour les pancartes, je ne peux pas vraiment savoir car je ne passe pas souvent par cette autoroute.

    J'aime

  8. Salut Richard,

    Pourquoi avoir renommé la 10 au nord de Sherbrooke la 610 alors qu’on devrait plutôt la poursuivre vers l’est jusqu’à Saint-Georges-de-Beauce où elle se connecterait avec la 73 ? Ce serait une autre façon de voyager de Québec à Montréal via Sherbrooke. D’ailleurs la circulation sur la route 108 entre Sherbrooke et Saint-Georges est très dense. Beaucoup de camions.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.