11 réactions sur “Grande Bibliothèque: À l’image de la société québécoise!

  1. Tu lui donneras ton coup de pied pour moi aussi a l’ingénieur. Qui a construit cette bibliothèque concept de verre si tu le voit.
    Les Québéçois est une société d’endormis.
    Il son trop bien
    C’est pour ça que rien ou a peut près rien ne leur fais rien.
    Disons que les viaducs et pont moi la, sa me dérange.
    Les québéçois son trop gater par la vie.
    Les pauvres son gras ici.

    J'aime

  2. « jeune, jolie, les cheveux au vent,…et les deux yeux fermés ben durs!  »

    C’est la meilleure comparaison jusqu’à maintenant!

    Je me souviens pourtant de Jean Charest qui voulait dégraisser l’état et changer le Québec. Mais, quand il est passé à l’action, Loco-ti-Cass et les autres gogoches se sont levés debout pour protester. Même Mario se désiste…

    J’ai l’impression qu’il y a un courant d’immobilisme au Québec. Comme si tout ce qui vient de la droite est mauvais, sale et corrompu. Je vous suggère de lire le livre suivant:

    « Les Éteignoirs. Essai sur le « nonisme » et l’anticapitalisme au Québec, du professeur Marc Simard. »

    Comme le dit le proverbe: Il faut mettre un frein à l’immobilisme 😉

    J'aime

  3. C’est pas un ingénieur qui a choisi de couvrir la Bibliothèque nationale du Québec de panneaux de verre givré de couleur vert pâle. C’est probablement l’architecte.

    L’ingénieur s’occupe seulement de la structure et de la mécanique du bâtiment. Le choix des revêtements extérieurs dépend de l’architecte et c’est un entrepreneur qui installe les panneaux.

    En ce qui concerne le problème des panneaux de verre, Est-ce une erreur de conception (architecte) ou de pose (faite par l’entrepreneur). Seule une enquête d’un groupe expert pourrait le dire.

    J'aime

  4. @ Patrice:

    Vous dites « un courant d’immobilisme »? Tout cela a commencé avec Robert Bourassa, le plus paradoxal des premiers ministres que le Québec a connu; autant d’un côté, il est allé de l’avant avec des projets grandioses, comme le complexe hydroélectrique de la Baie-James, autant de l’autre, ça lui prenait quasiment une commission d’étude pour savoir s’il allait mettre du lait dans ses céréales! D’ailleurs, le fait que la population soit satisfaite, à hauteur de 61%, de Jean Charest, reflète que les québécois sont plus immobiles que jamais.

    D’ailleurs, n’était-ce pas Bourassa lui-même qui avait dit qu’il fallait mettre un frein à l’immobilisme?

    @ Ghislain Laframboise:

    Que la décision ait été prise par l’architecte, au lieu de l’ingénieur, je vous l’accorde sans problème. Mais le fond de l’histoire, c’est que ce soit l’ingénieur, l’architecte, le vendeur qui a « closé le deal », les fonctionnaires qui l’ont signé, ou les ministres qui l’ont approuvé, entre vous et moi, il faut admettre que quelqu’un, quelque part, le long du processus, « a fumé du maudit bon stock ». Même le plus riche des québécois ne ferait jamais installer des lamelles de verre comme parement à ses immeubles, parce que si ça casse, ça va tomber sur la tête des gens, et ceux-ci risquent de le poursuivre.

    Mais le bon gouvernement de notre société distincte – que dis-je, de notre nation! – est bien au-dessus de toutes ces balivernes capitalistes, n’est-ce pas?

    J'aime

  5. Le design original, celui qui avait remporté le concours, prévoyait l’installation de lames de cuivre qui auraient, au fil des ans, acquis cette patine de vert-de-gris que l’on connaît tous. Du cuivre sur un bâtiment, ça peut rester entre 80 et 100 ans. « On » (certainement pas les architectes) a choisi de remplacer le cuivre par le verre pour épargner quelques sous. Avec les résultats que l’on constate aujourd’hui.

    J'aime

  6. Cette grande bibliothèque nationale est à l’image de tout nos infrastructures du Culbec.
    Tout s’écroulent. Nos viaducs,nos écoles tombent en ruines,etc,etc.

    Et nous les Québecois sont très satisfait du Gouvernement Charest à 61 % comme vous l’avez dit. C’est le monde à l’envers. Ce qu’il faut être déconnecté de la réalité et puis pas à peu près pour dire que nous sommes satisfait du gouvernement actuel du Parti Libéral du Québec.

    Quelle farce.

    J'aime

  7. De plus,je dirai même plus que nous allons en élections fédérale bientôt et après dans un an ou deux ce sera au tour des élections du Québec pour faire réélir notre frisé national Jean Charest.

    À mon avis,j’aimerais beaucoup que Stephen Harper soit élu majoritaire cette fois-ci.
    Mais le seul parti qui peut mettre un frein à ça,c’est le Bloc Québecois.

    Le débuté Bloquiste de St-Maurice à dit ce soir au Téléjournal Mauricie de 18:00 qu’il n’y a seulement que le Bloc Québecois qui peut freiner l’ardeur des Conservateurs de Stephen Harper pour ne pas qu’il soit majoritaire.

    Que Stephen Harper soit minoritaire ou majoritaire ça n’a pas d’importance car seulement lui qui à l’étoffe et le charisme d’un premier ministre sauf Stéphane Dion qui est mou et qui n’a ni le charisme ni l’étoffe d’être premier ministre qu’il soit minoritaire ou majoritaire pour diriger le Canada. De plus,personne ne veut de son plan vert Libéral qui est insignifiant et hypocrite.

    Stéphane Dion ce prend comme si il était chef du Parti Vert du Canada alors qu’il est chef du Parti Libéral du Canada.

    J'aime

  8. @Patrice:
    « Lolo ti-cass » elle est bien bonne LOL 😀 moi je les surnomme « Nono Locass »

    Et ajouter aussi comme lecture à suggérer « Le national-syndicalisme » de Réjean Breton et Brigitte Pellerin.

    Par contre, si on m’offre un bouquin de Léo-Paul Lauzon, ce « redneck gauchiste » si vous me permettez l’expression, je le met au bac à recyclage quoique si j’avais un chat, je m’en servirais comme litière mais je suis pas sûr que le chat aimerait ça LOL 😀

    J'aime

  9. J’oubliais

    @ Sylvain Lacroix: Moi aussi, je souhaite la ré-élection de Stephen Harper, que le Bloc décline (même si pour cela souhaiter que le NPD gagne quelques sièges au détriment du Bloc et de Stéphane Dion, j’espère même que les libéraux fédéraux goûtent à la médecine que les conservateurs ont goûté en 1993)

    En terminant, voici un intéressant billet sur Gilles Duceppe que j’ai lu sur le blogue Majorité Silencieuse http://www.majoritesilencieuse.net/index.php?option=com_myblog&show=Les-veritables-interets-defendus-par-Gilles-Duceppe.html&Itemid=60

    J'aime

  10. Oui,moi aussi. C’est un effet boomrang. Les Libéraux de Jean Chrétien ont fait goûter leur médecine au Conservateurs de Brian Mulroney/Kim Campbell en 1993 et j’espère de tout coeur que les Conservateurs de Stephen Harper vont faire goûter la même médecine aux Libéraux de Stéphane Dion comme Jean Chrétien les avait fait subir en 1993.

    C’est un retour d’ascenseur comme dirait l’autre.

    J'aime

  11. @Sylvain Lacroix

    Même si je souhaite la victoire des conservateurs, je dois confesser que je souhaite aussi que le NPD devienne l’opposition officielle et déloge les libéraux du poste d’opposition -_-; et que ça ferait un « changement de bloc » (d’ailleurs avec Duceppe, on reste « bloqué » à bouder dans notre coin 😉

    J'aime

Les commentaires sont fermés.